Plus de 20.000 étrangers combattent dans les rangs de « Daech », selon les Etats-Unis

Militant Islamist fighters parade on military vehicles along the streets of northern Raqqa province

Les combattants étrangers affluent en Irak et en Syrie dans des proportions sans précédent. Ils seraient même 20.000 aujourd’hui à combattre pour le groupe Etat Islamique (EI) et d’autres organisations terroristes, Selon l’agence américaine de presse Associated Press, citant les propos des responsables des services de renseignement américains ayant témoigné à la Chambre devant le comité pour la sécurité nationale.

D’après Nick Rasmussen, chef du centre national du contre-terrorisme américain, leur nombre a atteint un niveau record. Un autre fait marquant est la forte présence de combattants occidentaux parmi eux. Selon les responsables des renseignements américains, ils seraient 3400 à se battre pour les groupes extrémistes. 150 citoyens ou résidents américains auraient tenté de se rendre en Irak et en Syrie, et certains avec succès.

Le rapport du Comité National de sécurité, qui doit être publié ce mercredi 11 février, affirme qu’une minorité d’entre eux est toujours sur le front. Mais, les responsables américains craignent surtout le retour de ces combattants dans leur pays.

Commentaires: