Tunis : Rassemblement ce dimanche contre l’éventuelle participation d’Ennahdha au gouvernement Essid

Tunis : Rassemblement ce dimanche contre l’éventuelle participation d’Ennahdha au gouvernement Essid

Par -

Nidaa Tounes siège

Tunis | Pour la deuxième fois, des acteurs de l’organisation « Sit-in du Bardo »  annonce, dans un communiqué,  ce vendredi 30 janvier, qu’un rassemblement contestataire contre l’éventuelle participation du parti islamiste Ennahdha dans le gouvernement de Habib Essid. Il est prévu pour ce dimanche 1er février devant le siège du parti Nidaa Tounes aux Berges du Lac à Tunis, à partir de 10h30.

Initialement prévu le 25 janvier dernier, ce rassemblement avait été annulé en raison de la non participation de membres du parti Ennahdha suite à l’annonce de la composition du gouvernement vendredi dernier, 23 janvier.

Cependand, prévue pour ce mardi 27 janvier, la séance plénière pour le vote de confiance au gouvernement Essid, qui a exclue Ennahdha de sa composition, a été reportée puisque plusieurs partis, notamment Ennahdha, avait déclaré qu’il ne voteraient pas pour cette composition.  Il s’est même avéré que Habib Essid n’avait même pas négocié avec plusieurs partis importants au parlement.

« Des informations confirmées quant à la participation d’Ennahdha dans la composition du futur gouvernement »

Depuis plus de deux jours, les « concertations » pour une nouvelle composition ont débuté. D’après Houssem Hammi, ancien directeur de campagne d’Ettakatol en 2011, et l’un des organisateurs du « Sit-in du Bardo », ce nouveau rassemblement intervient « suite à des informations confirmées quant à la participation du mouvement Ennahdha dans la composition du futur gouvernement ».

Nous sommes contre la participation d’Ennahdha dans le prochain gouvernement parce qu’elle est sortie avec un bilan négatif sous la Troika qui a gouverné pendant trois années. Des élections se sont déroulées en Tunisie et il y a eu un parti vainqueur qui possède un projet social et économique différent avec les partis ayant participé au « sit-in du Bardo ».

M. Hammi a rajouté que si la participation d’Ennahdha dans le prochain gouvernement serait effective « ce serait une trahison aux votes des électeurs de la part du parti Nidaa Tounes ».

Il a aussi tenu à préciser que le Front Populaire dont les membres ont participé au sit-in du Bardo « devrait faire un compromis et participer au prochain gouvernement ».

Un rassemblement devant le siège du Front Populaire ?

Houssem Hammi nous a annoncé qu’un second rassemblement aura lieu devant le siège du Front Populaire prochainement contre la décision de la non-participation du mouvement au futur gouvernement. La date de ce rassemblement reste néanmoins à confirmer

Depuis la désignation d’Habib Essid par Nidaa Tounes pour former le gouvernement, plusieurs partis ont manifesté leur mécontentement dont le Front Populaire qui a aussi fait part de sa volonté de voter contre le gouvernement formé en premier temps par M. Essid et qui fait objet de pourparlers entre plusieurs partis actuellement.

Le nouveau gouvernement, formé par Habib Essid, devra obtenir la confiance de la majorité absolue, c’est-à-dire 109 voix minimum, à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), et ce après avoir présenté un bref exposé de son programme devant les membres de l’ARP (Assemblée des représentants du peuple).

Conformément à l’article 89 de la constitution, Habib Essid, désigné le 5 janvier dernier, devra former le gouvernement dans un délai d’un mois, « pouvant être prorogé une seule fois », soit le 4 février prochain.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo