Tunis : Le ministère des Affaires religieuses n’a pas révoqué Houcine Laabidi de la mosquée Zitouna

Houcine Laabidi (photo - Tunistribune)Tunis | Une instance provisoire à la mosquée Zitouna a décidé, à l’issue d’une réunion tenue ce mercredi  21 janvier, « de mettre fin à l’autorité de l’imam Houcine Labidi, comme Cheikh suprême, ce qui le met à l’écart de facto en tant qu’imam à la Zitouna », nous a affirmé Ali Laaouini, membre de cette instance.

Présentée comme un « conseil scientifique », cette instance ne serait pas officielle.

« Il n’y aucune mention de ce conseil dans le règlement intérieur de la mosquée de la Zitouna », a assuré Houcine Laabidi  à TAP, ce jeudi 22 janvier.

M. Houcine Laabidi a aussi démenti sa révocation de ses fonctions d’imam et président du comité d’enseignement de la mosquée de la Zitouna.

Najet Hammami, chargée de la communication au ministère des Affaires religieuses nous a déclaré, de son côté, que « le ministère n’a rien à voir avec cette décision ».

Houcine Labidi est connu pour être un imam controversé, notamment depuis qu’il est devenu imam à la grande mosquée de la Zitouna à Tunis depuis trois ans. Par ailleurs, il a déclaré à maintes reprises son opposition à l’organisation Ansar Chariaa, avant même qu’elle ne soit interdite en Tunisie.

D’après Ali Laaouini, également professeur d’Histoire et de géographie à l’école Al Khaldouniya, l’imam Houcine Laabidi a partagé une vidéo « horrible » où il s’attaquait à Béji Caid Esebsi, au mois de décembre.

L’imam Houcine Laabidi a annoncé que les cheikhs de la mosquée Zitouna ont décidé de porter plainte contre Ali Laaouini et Omar Yahyaoui « pour usurpation du titre de représentants de la mosquée sans décision écrite du grand Cheikh » du comité d’enseignement de la Zitouna, et ce pour avoir colporté « la rumeur de sa révocation ».

 

Commentaires:

Commentez...