Flot de critiques sur la Toile après le court passage télévisé de...

Flot de critiques sur la Toile après le court passage télévisé de « Chaqif », le policier-bourreau

Par -

Kamel MraïhiLa bande annonce de l’émission Dima Labess montrant Kamel Mraïhi, policier de son état, et tortionnaire, n’est pas passée dans l’indifférence.

Le sujet étant extrêmement délicat, en cette phase ou le processus de justice transitionnelle n’a que commencé, dans un terrain largement miné, et soulève plusieurs interrogations.

Ne reste plus qu’à ce que le sujet soit traité d’une manière légère, tel qu’il en fut le cas pour le passage de Kamel Mraïhi sur Al Hiwar Ettounsi.

Souriant, et très à l’aise, Kamel Mraïhi a osé se qualifier de « militant de l’État ».

Voici une sélection des réactions sur facebook et twitter:

– Haythem Mekki (Journaliste)

Haythem Mekki

Haythem Mekki 2

Haythem Mekki 3

– Bassem Trifi (Avocat)

Bassem Trifi

– Kaïs Berrajeb (Avocat)

Kais Berrajb

Kais Berrajb1

– Ghazi Mrabet (Avocat)

Ghazi Mrabet

– Naziha Rjiba (Militante des droits de l’Homme)

Naziha Rjiba

– Amna Guellali (Présidente du bureau de Human Rights Watch en Tunisie)

Amna Guellali

– Bendir Man (Chanteur)

Bendir Man

– Adnen Mansar (Homme politique)

Adnen Mansar

– Hamza Belloumi (journaliste à Al Hiwar Ettounsi) conteste, quant à lui, la décision d’annuler le passage de Kamel Mraïhi, et parle d’« atteintes aux libertés ».

Hamza Belloumi

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo