5 soldats tués et 10 blessés dans une attaque armée contre un...

5 soldats tués et 10 blessés dans une attaque armée contre un bus militaire au Kef

Par -
Jbal Dkhila,à Ain Hammam dans la délégation de Néber au gouvernorat du Kef
Jbal Dkhila,à Ain Hammam dans la délégation de Néber au gouvernorat du Kef

Un bus militaire transportant des soldats et leurs familles a été l’objet d’une attaque armée de la part d’individus inconnus, ce mercredi 5 novembre vers 14 heures, dans la délégation de Nebeur du gouvernorat du Kef, nous a affirmé Rachid Bouhoula, l’attaché de presse du ministère de la Défense. Cinq militaires ont été tués et 10 autres ont été blessés. Aucun membre des familles des militaires, dans le bus attaqué hier à Néber, n’a été touché. 

Mise à jour

|Jeudi 6 novembre

|14h00

Le ministère de la Défense publie sur son site les noms des cinq militaires tués au Kef par le groupe armé : Haykel Jmai, Amine Cherni, EIyes Mazni, Alaa Amri et Zouheir Kohli. 

|10h11 
Bilan du drame d’hier à Neber au Kef : 5 militaires tués et 10 blessés.
Un cinquième soldat est décédé selon Radio Kef.
La LTDH (Ligue tunisienne des droits de l’homme) dans la ville organise un sit-in ce jeudi 6 novembre, suite aux événements d’hier. Des dizaines de personnes se trouvent devant l’hôpital régional, sous la pluie, en train d’attendre la sortie des corps. Ils seront conduits à la caserne pour rendre hommage aux soldats tués puis remis à leurs familles.
__
|Mercredi 5 novembre 
|20h30
Belhssan Oueslati, porte-parole de la Défense, affirme dans le JT de la chaine nationale 1, que le nombre de blessés est bien 11 militaires en précisant que cette opération était « terroriste ».
Il n’a pas donné plus d’indications sur le groupe ; par ailleurs il a indiqué que  » deux terroristes sont revenus vers le bus et voulaient abattre les soldats blessés mais que l’un des soldats blessés à l’intérieur du bus a tiré sur eux ce qui a causé leur fuite ».
|17h57  
Aucune précision sur l’évolution de nombre exact de blessés. Ils seraient 11 après le décès du quatrième soldat.  Les militaires tués sont actuellement au nombre de quatre.

|17h30 

Selon un médecin de l’hôpital régional du Kef, un blessé grave est en train de subir, depuis trois heures une opération chirurgicale au niveau du ventre suite à des blessures par balles.

Devant les urgences au Kef. Crédit photo : Kefbook
Devant les urgences au Kef. Crédit photo : Kefbook

|16h50 

Un quatrième militaire est mort, d’après Radio Kef. Ce nouveau décès a été signalé à l’hôpital régional du Kef.

|15h33 

Trois militaires ont été tués, 12 blessés dont deux graves selon le porte parole du ministère de la Défense Belhassen Oueslati. Le drame a eu lieu à Jbal Dkhila, à Ain Hammam dans la délégation de Néber au gouvernorat du Kef.
Les noms des trois militaires tués au Kef :Haykel Jmai, Amine Cherni et EIyes Mazni.

|15h25 

Deux militaires ont été tués et 15 soldats ont été blessés lors de cette attaque, et ont été transportés vers les hôpitaux du Kef  (12) et de Jendouba (3), d’après radio Kef.
Deux morts ont été transportés à l’hôpital du Kef et un à l’hôpital de Jendouba.

L’attaque a été contre un bus militaire qui transportait des soldats en compagnie de leurs familles, dans la direction de la ville de Jendouba.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo