L’universitaire Hamadi Redissi démissionne de Nidaa Tounes pour « retrouver sa liberté d’intellectuel »

crédit photo : TL
crédit photo : TL

L’universitaire Hamadi Redissi a annoncé ce matin, mardi 4 novembre sa démission de Nidaa tounes, sur radio Mosaique FM.

« Nidaa a gagné les élections, et moi je suis sorti, et Nidaa a gagné alors je suis sorti militant, sans dissension avec le parti, donc vainqueur, vainqueur parce que quand j’ai adhéré à Nidaa Tounes, dans un article, j’ai dit que la raison de mon adhésion au mouvement c’est sauver la Tunisie d’Ennahdha, et j’avais dit que c’était un CDD (contrat à durée déterminée », a-t-il expliqué.

Souvent présenté comme le politologue laïc et farouche opposant aux islamistes, M. Redissi a déclaré qu’ « en tant qu’intellectuel », il voulait « reprendre sa liberté, la liberté de critique ».

Pourquoi n’avait-il pas attendu la fin des élections présidentielles ? demande la journaliste ? « Si Béji n’est pas le candidat de Nidaa tounes seulement, c’est le candidat de tous les Tunisiens, des indépendants, ton candidat, le mien, et les autres, c’est pas nécéssaire que l’humain soit engagé, … c’est pas lié à Nidaa Tounes », a-t-il répondu.

 

 

Commentaires:

Commentez...