Live blogging : Opération Oued Ellil

Live blogging : Opération Oued Ellil

Par -
Pour mieux percevoir l'emplacement de Oued Ellil, à la Manouba qui se trouve à 5,5 KM de Tunis
Pour mieux percevoir l’emplacement de Oued Ellil, à la Manouba qui se trouve à 5,5 KM de Tunis

Jeudi 23 octobre 2014 : Deux de nos journalistes, Maher Chaabane et Meriem Bribri, sont à Oued Ellil à la Mannouba (à 5,5 km de Tunis) pour couvrir l’opération menée par les forces de l’ordre, entre autres les forces spéciales et commandos de la Garde nationale.

oued ellil

Garde Nationale à Oued Ellil. Meriem Dridri 23 octobre 2014
Garde Nationale à Oued Ellil. Meriem Bribri|WEBDO.tn 23 octobre 2014

|11h23

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Laroui a déclaré ce matin du vendredi 24 octobre sur la radio Jawhara FM que 5 femmes et un homme dénommé Ali ont été tués. Un deuxième homme, Houssem, a été blessé et transféré à l’hôpital. Une femme a été blessée à l’épaule et les deux enfants qui étaient avec eux ont été sauvés.

D’après Laroui, l’opération a duré entre 26 et 27 heures. Les négociations se sont poursuivies jusqu’à 2 h du matin et ont repris de nouveau à 7 h, a-t-il précisé. Les forces spéciales de la Garde nationale se sont rapprochées de la maison, plus précisément de la cuisine, où s’étaient rassemblés les présumés terroristes.

Selon Mohamed Ali Laroui, « l’essentiel était de sauver surtout les enfants« . « Nous avons ramené la mère de Houssem et nous avons même ramené El Hechmi El-Mdini, qu’on avait arrêté à Kebili, pour négocier avec eux, sachant que les enfants sont ceux de monsieur Mdini. Mais les présumés terroristes ont traité El-Mdini de ‘kafer’ « , a-t-il déclaré.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a également rapporté sur la radio que l’une des femmes est sortie de la cuisine et a tiré sur les forces spéciales de la Garde nationale en tenant un enfant avec elle.

|11h00 

D’après une voisine, l’un des présumés terroristes, dénommé Aymen a été tué, le deuxième Houssem a été blessé. L’un des deux enfants, Amal et Mokdad, a été blessé, et  deux femmes sont blessés, l’une dans la tête et l’autre à l’épaule.

Trois ambulances sont arrivées au quartier.

|10h00

Reprise des tirs en rafales ce matin pendant quelques secondes et puis ça devient silencieux.

Garde nationale Mariem Bribri |WEBDO.tn
Garde nationale Mariem Bribri |WEBDO.tn

| 9h47 _ Vendredi 24 octobre 2014 N. R., un voisin, signale que l’assaut a été lancé contre la maison par les forces de l’ordre.

|23h18

N. R., voisin de la maison encerclée, signale une « grosse explosion » mais il n’y a pas encore d’assaut selon lui.

Oued Ellil  23 h
Oued Ellil 23 h

|22h41

Une voisine habitant à 30 mètres de la maison encerclée à Oued Ellil nous informe que les forces de sécurité ont forcé l’entrée du domicile où sont retranchés les présumés terroristes. « Nous avons entendu une explosion, et apparemment ils ont fait exploser la porte d’entrée principale, celle du jardin« , nous raconte-t-elle.

|22h26

« La maison est jusqu’à maintenant encerclée par les forces de sécurité, a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur Mohamed Ali Laroui sur Mosaïque FM. Il est certain que les terroristes ne veulent pas libérer les femmes et les enfants, nous sommes en train de faire les négociations nécessaires pour cela, et les forces de l’ordre pourront ensuite intervenir. »

| 21h30

Le caporal Achraf Ben Aziza. Image : Ministère de l'Intérieur
Le caporal Achraf Ben Aziza. Image : Ministère de l’Intérieur

Le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué pour présenter ses condoléances à la famille du caporal de la Garde nationale Achraf Ben Aziza, tué aujourd’hui lors de l’assaut.

|17h44

N. R., qui habite à Oued Ellil, à 30 mètres de la maison encerclée, informe que le gaz, l’eau et l’électricité ont été coupés dans tout le quartier. Il raconte également que les gardes nationaux lui ont demandé l’accès à son toit « pour assurer leurs arrières ».

|17h27

Nous avons contacté Mohamed Ali Laroui, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, qui nous a déclaré qu’il était « possible » que les personnes encerclées dans la maison aient avec eux des ceintures d’explosifs, sans pouvoir nous confirmer avec certitude l’information. « Tout est possible, l’opération est toujours en cours et la situation n’a pas progressé« , a-t-il ajouté.

|13h45 Les forces de l’ordre viennent d’évacuer les maisons de la rue Abou Obaid Al Nabli Ibn Al Habhab, où se trouve la maison des présumés terroristes. Les voisins sont loin des tirs maintenant.

|13h28 

Une dizaine de tirs. Nous ne savons pas d’où est-ce qu’ils proviennent. Entre temps, les ministères de l’Intérieur et de la Défense organisent un point de presse.

|13h08 

"Fête de cloture de la campagne électorale, avec la présence de l'ancien chef de gouvernement et SG du mouvement Ali Laarayedh. Et ce jeudi, 23 octobre 2014, à 6h à Oued Ellil à l'espace en face du café Saint Germain.
« Fête de cloture de la campagne électorale, avec la présence de l’ancien chef de gouvernement et SG du mouvement Ali Laarayedh. Et ce jeudi, 23 octobre 2014, à 6h à Oued Ellil à l’espace en face du café Saint Germain.

Ali Laârayadh, secrétaire général et tête de liste de Tunis 1 du parti Ennahdha, avait un meeting ce soir à la salle de fête près du café Saint Germain à Oued Ellil à la Mannouba pour sa campagne électorale. Des rumeurs disent que c’est lui qui était visé. Cependant, d’après N. R, les présumés terroristes ont loué la maison, rue Abou Obaid Al Nabli Ibn Habhab depuis deux mois, ce qui éliminerait la probabilité que Laarayadh soit visé. A côté de la maison des terroristes, une professeure habite avec sa fille, portant le niqab, et son mari. Ce dernier aurait été arrêté depuis une semaine. Par ailleurs, l’emplacement des présumés terroristes à Oued Ellil a été découvert grâce à l’opération de Kebili, d’après Mohamed Ali Laroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur, d’où la descente à l’aube ce jeudi chez eux.

|12h37 :

L’agent de la garde nationale qui a été tué ce matin par des présumés terroristes serait le caporal des Forces spéciales de la GN Achref Ben Aziza.

|12h16 :

Plus d’une 20 de tirs en rafales depuis ce matin. Notre journaliste @MaherC28 sur place nous informe qu’il y a eu une 10 de tirs à l’instant. Un négociateur tente de persuader les terroristes de se rendre.

|11h46 : 

Les présumés terroristes ripostent en tir face à l’appel des forces de l’ordre et aux supplications de la mère de l’un d’eux dénommé Houssem. 11h 30 Les nouveaux locataires de cette maison sont « deux hommes, une femme et deux enfants », raconte-t-il. D’après les appels des forces de l’ordre dans un mégaphone, la femme s’appelle Asma et les deux enfants Mokdad et Amal. D’après ce voisin, il y a eu des échanges de tirs en rafale plus d’une vingtaine de fois, parfois pendant quelques secondes, parfois sur une durée de plusieurs minutes.

|11h :

Oued Ellil : Les forces de l’ordre appellent les présumés terroristes à faire sortir les enfants : Les nouveaux locataires de cette maison sont « deux hommes, une femme et deux enfants », raconte-t-il. D’après les appels des forces de l’ordre dans un mégaphone, la femme s’appelle Asma et les deux enfants Mokdad et Amal.

Garde Nationale °Meriem Dridri |WEBDO.tn 23 Oct. 2014 Oued Ellil
Garde Nationale °Meriem Bribri|WEBDO.tn 23 Oct. 2014 Oued Ellil

Plus de détails, cliquez ici

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo