Tunis : 100 femmes agricultrices venues de toute la Tunisie vendent leurs produits sur l’avenue Bourguiba

femmes rurales 1
Crédit photo : Nadia Dejoui

C’est une première : À l’occasion de la Journée mondiale de la femme rurale qui s’est tenue le 15 octobre, et de la journée internationale de l’alimentation qui a lieu ce jeudi 16 octobre, une foire des produits agricoles et de l’artisanat de la femme rurale issus de l’agriculture familiale est organisée à l’avenue Habib Bourguiba, les 16 et 17 octobre, avec l’appui de la FAO en Tunisie et de l’UTAP (Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche), et en partenariat avec le ministère de l’Agriculture et le ministère de la Femme.

Rencontrée lors de l’exposition, Ines Bessaad Nagarra, membre du bureau exécutif chargé des salons et des foires de la femme agricultrice, nous raconte : « C’est la première fois qu’on fait une manifestation pareille avec plus de 100 femmes qui participent en provenance des 24 régions de la Tunisie. Elles sont venues avec leurs produits, leur savoir-faire traditionnel, artisanal, la plus-value de ces femmes-là« .

Dattes de Kebili, miel, plantes médicinales…

femmes rurales 3
Crédit photo : Nadia Dejoui

Elle ajoute également qu’ un forum se tiendra demain, vendredi 17 octobre, à la Cité des Sciences, de 9h jusqu’à 17h, où il y aura comme intervenants des professeurs, qui parleront du rôle de la femme rurale en général et des problèmes que rencontrent ces femmes. Par exemple : Pourquoi la femme n’arrive pas à vendre ses produits, et quelle est la solution ?

Nos traditions, vous savez, une femme ne peut pas vendre ses produits au souk ou aux marchés municipaux… On a encore cette tradition et cette mentalité, et ce qu’on a fait, ce qui est bien aussi, c’est qu’on a mobilisé les femmes : Elle a fait travailler sa soeur, sa cousine, sa voisine, pour qu’elle arrive à ce jour à vendre ses produits”, indique Ines Bessaad Nagarra.

Par ailleurs, elle invite le grand public à participer, et mentionne le contenu de cette exposition : “Nous avons les 24 régions qui sont là, et les dattes nouvelles sont là. Venez déguster les dattes de Kebili ! Vous avez les produits de Manouba, Ariana, de Tataouine, Medenine… Les femmes qui travaillent à ce qu’on appelle Cheriha, il y a le miel, les produits de plantes médicinales, les masques transformées à partir de plantes médicinales… »

Par Nadia Dejoui

Commentaires:

Commentez...