Fraude et dépassements aux élections : M. Sarsar demande la révision de...

Fraude et dépassements aux élections : M. Sarsar demande la révision de la loi électorale

Par -

Chafik-Sarsar

Le président de l’ISIE (Instance supérieure indépendante pour les élections), Chafik Sarsar, a précisé lors d’une conférence de presse, ce mardi 30 septembre, que la loi électorale ne donne pas la possibilité à l’ISIE de saisir la justice après avoir constaté « les lacunes et défaillances des candidatures et des parrainages ».

D’après lui, il faudra aux citoyens eux-mêmes, inscrits à leur insu sur des listes de parrainages, de saisir le parquet. 

Fadhel Moussa : « Pas par l’ANC » 

Face à ce dilemme, M. Sarsar a même demandé la révision de la loi électorale ; cependant, pour le député et juriste Fadhel Moussa, cette révision ne peux plus être faite par l’actuelle Assemblée Nationale Constituante (ANC) : « Cela pourra se faire pour la prochaine fois, à d’autres élections mais ce n’est plus possible de le faire maintenant. »

« Même pour la loi antiterroriste, il y a eu une mascarade en la reportant au 28 octobre, »soit après les élections législatives du 26 octobre. Imaginez la plénière de l’ANC réunie pour approuver cette loi alors même que la nouvelle assemblée est déjà élue, » a-t-il déploré pour constater l’absurdité de la situation.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo