74 migrants clandestins sauvés par un marin-pêcheur au large de Zarzis

Soixante-quatorze migrants clandestins ont été sauvés par un marin-pêcheur au large de Zarzis (Gouvernorat de Médenine), ce jeudi 21 août, rapporte l’agence TAP. Les 74 migrants, en provenance de Libye, tentaient de se rendre illégalement vers les côtes italiennes.

Des migrants tunisiens clandestins
(photo d’archives)

Le marin-pêcheur a découvert en pleine mer leur embarcation à la dérive à cause d’une panne de moteur, ce jeudi matin, une embarcation à la dérive à cause d’une panne de moteur.

Selon la TAP, il a transporté les migrants clandestins, à bord de son embarcation, en direction de la côte de Souihel à Zarzis. Là des citoyens ont pris en charge les rescapés avant l’arrivée du Croissant rouge.

Selon Dr Mongi Slim, président de la section du Croissant rouge tunisien (CRT), à Médenine, les naufragés sont composés de 34 Ghanéens, 24 Nigérians dont 5 femmes, 5 Togolais, 3 Gabonais, 2 Libériens, 1 Nigérien et 4 du Bangladesh.

Ils ont été immédiatement pris en charge par le CRT avant d’être conduits, par la suite, dans un espace au port de Zarzis en attendant que l’Organisation internationale pour les migrations prépare leurs dossiers pour les transférer vers leur pays d’origine.

D’après les déclarations de certains de ces réfugiés, trois embarcations avaient quitté le port de Tajoura, à Tripoli (Libye), au cours de la même nuit. Ils ne connaissent pas le sort des autres migrants clandestins.

Commentaires: