Reprise des hostilités à Gaza : le chef des Brigades al-Qassam visé

Reprise des hostilités à Gaza : le chef des Brigades al-Qassam visé

Par -

Au moins 18 Palestiniens, dont la femme et le fils du chef militaire du Hamas, ont été tués et 120 blessés dans des raids israéliens à Gaza depuis la rupture mardi soir de la trêve, selon des sources médicales, ce mercredi.

Rompant un cessez-le-feu provisoire de huit jours, les frappes israéliennes avaient repris mardi en fin d’après-midi après la chute de trois roquettes tirées de Gaza sur le sud d’Israël, et les raids se sont poursuivis dans la nuit et dans la journée de mercredi contre l’enclave palestinienne.

Gaza 20-08-2014 (credit - Palinfo)

Les nouvelles victimes portent à au moins 2.036 le nombre de morts Palestiniens depuis le début du conflit le 8 juillet, déclenché par une attaque aérienne israélienne pour faire cesser les tirs de roquettes palestiniens, selon le porte-parole des services d’urgence de Gaza, Ashraf al-Qodra. Plus de 10.300 Palestiniens ont également été blessés.

La deuxième femme et le fils de sept mois de Mohammed Deif, le chef des Brigades al-Qassam, la puissante branche armée du Hamas qui contrôle Gaza, ont péri mardi soir dans un raid qui a également tué une femme et un garçon de 14 ans, selon M. Qodra.

Huit Palestiniens, dont trois enfants et une femme enceinte, ont été tués peu avant l’aube mercredi lors d’un raid israélien contre une maison de Deir el-Balah. Un autre enfant, âgé de quatre ans, de même qu’un homme âgé d’une vingtaine d’années sont décédés dans un raid sur Zeitoun, a ajouté M. Qodra. Quatre autres Palestiniens ont été tués dans trois frappes distinctes, dont deux par le tir d’un missile contre leur motocyclette à Beit Lahiya, dans le nord de l’enclave.

Le chef militaire du Hamas
cible d’une tentative d’élimination

Par ailleurs, le Hamas a indiqué, ce mercredi que le chef de sa branche armée Mohammed Deif était vivant et toujours aux commandes après avoir été la cible d’une tentative d’élimination ciblée de la part d’Israël dans la bande de Gaza.

Le chef des brigades al-Qassam, Abou Khaled (le nom de guerre de Mohammed Deif), est toujours vivant et dirige les opérations militaires, a dit à l’AFP un responsable proche du Hamas sous couvert de l’anonymat.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo