Tartour, un sobriquet pour lequel un citoyen peut être condamné à 16...

Tartour, un sobriquet pour lequel un citoyen peut être condamné à 16 mois de prison

Par -

Marzouki-burnus2

Le journal électronique Business news a rapporté, ce mardi 5 août,qu’un citoyen est passé devant le palais de Carthage à bord de sa fourgonnette,  s’est arrêté devant un membre de la garde présidentielle pour l’interroger « où est votre tartour  ? Il est encore ici ? »

Le sobriquet de Tartour (personne manipulable, sans prérogatives) fait référence au président de la République Moncef Marzouki depuis 2012. 

L’homme en question a été traduit devant le tribunal et a été condamné à

  •  huit mois de prison ferme pour outrage à un fonctionnaire public
  • et huit mois de prison pour offense contre le chef de l’Etat

La condamnation aurait eu lieu depuis quelques semaines. Face à cela, la question de la liberté d’expression a été soulevée à nouveau par l’opinion publique, notamment par les activistes comme Lina Ben Mhenni  qui a appelé à soutenir l’homme en question. 

 

 

 

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo