Live blogging : Attaque terroriste contre des militaires à Kasserine 17/07/14

Live blogging : Attaque terroriste contre des militaires à Kasserine 17/07/14

Par -

Les sources des mises à jour dans cet article : Ministère de la Défense, TAP , nos correspondants et interventions dans les médias audio-visuels.

Le résumé en quelques points >>> cliquez ici

Les détails >>>

Mise à jour 18/07 :

Confirmation de la mort du soldat disparu Walid Ben Abdallah. Son corps a été retrouvé ce vendredi 18 juillet. Le bilan du nombre de militaires tués durant cette opération terroriste, s’élève, désormais, à 15 martyrs.

Mise à jour 17/07 :

Deux manifestations ont eu  lieu ce soir, la première à l’Av. Bourguiba à Tunis en réaction à l’attaque terroriste d’hier soir à Chambi. et la deuxième à Kasserine où s’est passé la tragédie.

«Il s’agit du bilan le plus lourd à être enregistré par l’armée depuis l’indépendance [1956] »  »  a précisé le service de presse du ministère de la Défense  à l’AFP.

Commentant l’attaque terroriste de ce mercredi 16/07, l’Observatoire tunisien pour l’Indépendance de la magistrature a affirmé dans un communiqué publié aujourd’hui que les différentes défaillances sécuritaires à Kasserine suscitent des questions

« la  nouvelle opération exécutée dans des circonstances similaires à celle du 29 juillet 2013, que ce soit pour le lieu et le jour [18 du mois de ramadan selon le calendrier hégirien], ouvre la voie à des interrogations légitimes au sujet des défaillances sécuritaires et des renseignements dans la zone des affrontements militaires.  »

«Suite à l’attaque terroriste traîtresse qui a pris pour cible l’armée» la Présidence de la  République annonce un deuil national de trois jours à partir d’aujourd’hui,  jeudi 17 juillet.Toutes les institutions publiques tunisiennes auront le drapeau en berne

Le Président de la République a appelé les jeunes à s’engager dans l’armée.

Le chef du gouvernement a estimé  lors d’une intervention télévisée que ces attaques visent l’économie du pays et sa transition.

 

Mise à Jour 17/07 -17h00

Le ministre de la Défense Ghazi Jeribi, déclare, dans une conférence de presse, tenue cet après-midi à la Kasbah, que 40 à 60 terroristes, dont des Algériens sont impliqués dans les actes terroristes du 16 mercredi juillet 2014.

M. Jribi a donné la liste nominative des militaires tués.

Lors de la conférence de presse sur les attentats terroristes de Jebel Chaambi, le ministre de l’Intérieur Lotfi Ben Jeddou déclare que cinq opérations ont été menées contre des terroristes depuis le début de ramadan. Cependant  le ministère « a préféré ne pas les révéler  pour ne pas déranger les Tunisiens »

Mise à Jour 17/07 -16h30

Trois des 5 blessés transportés à l’hôpital militaire de Tunis sont dans un état grave, a affirmé le ministre de la Santé Mohamed Salah Ben Ammar qui s’exprimait ce jeudi 17 juillet lors d’un point de presse au Palais du gouvernement à la Kasbah.

Le ministre de la Santé Mohamed Salah Ben Ammar a annoncé la création d’une cellule de crise au sein du département suite à l’attaque terroriste qui a fait 14 morts dans les rangs des militaires.

Sept ambulances ont été mobilisées pour évacuer les blessés vers l’hôpital régional de Kasserine qui n’a enregistré aucun cas de décès, a précisé le ministre de la Santé Mohamed Salah Ben Ammar, indiquant qu’un des blessés a subi l’amputation de la main.

Mise à Jour 17/07 -13h

Le colonel-major Souheil Chmangui a déclaré dans une conférence de presse qu’un soldat volontaire est porté disparu depuis hier. Le nombre de blessés s’élèvent maintenant à 23.

D’après lui, lors de l’attaque terroriste, cinq militaires ont été tués par balles et neuf suite à l’incendie déclenché par les roquettes RPG et les grenades lancées sur les tentes des points de contrôle.

Mise à Jour 17/07 – 7h45 :

Un autre bilan provisoire a été communiqué ce matin du ministère de la Défense à la TAP : 14 militaires tués et 20 blessés.

[Mise à jour – 1h30 ] Le ministère de la Défense-Le colonel-major Amjed Hammami- vient de déclarer que le nombre de soldats tués est au nombre de deux actuellement. Un terroriste a été tué aussi. D’autres détails seront donnés ultérieurement affirme M. Hammami.

[Mise à jour – 01H26] Des militaires en patrouille dans le Djebel Chaambi ont été pris dans une embuscade terroriste, ce mercredi 16 juillet, à l’heure de la rupture du jeûne. Cinq militaires ont été tués durant cette opération, et neuf autres ont été blessés selon des sources militaires selon TAP.

L’attaque a eu lieu à Henchir Ettala, à l’intérieur de la Zone militaire près de Awlad Massoud.

Jebel Chaambi 16-07-2014 (photo - Haykel)
Les ambulances affluent vers l’hôpital régional de Kasserine en cette soirée de deuil (Jebel Chaâmbi 16-07-2014 / crédit photo – Hatem Salhi, de Kasserine)

Les terroristes leur ont tiré des roquettes au RPG sur des militaires en patrouille, suivi d’échanges de coups de feu, alors qu’ils s’étaient arrêtés pour rompre leur jeûne, nous a rapporté Mohamed Kachroudi, notre correspondant de Kasserine.

Les militaires sont membres d’une unité de Gafsa, et sont partis, aujourd’hui, en renfort au Djebel Chaambi.

Deux soldats tués et six blessés à l’hôpital de Kasserine

Mohamed Kachoudi nous a informé, aussi, que deux militaires blessés ont été accueillis dans l’hôpital. Le premier est blessé au niveau de l’épaule et de la main, qui a été amputée par les médecins de l’hôpital, alors que le second, placé en réanimation, est dans un état grave. Deux autres légèrement blessés ont été admis dans l’hôpital minuit passée. Vers 1h00, deux militaires tués et six autres blessés sont arrivés à l’hôpital. L’un des blessés, gravement blessé au niveau du ventre, agonise, nous a-t-il ajouté.

Par ailleurs, dix ambulances ont quitté l’hôpital pour ramener d’autres victimes. Le bilan des victimes n’a pas été officiellement précisé pour l’instant.

Aucune précision du coté du ministère de la Défense

Dans une déclaration accordée à l’agence Tunis-Afrique Presse (TAP), Rachid Bouhoula, attaché de presse au sein du ministère de la Défense nationale, a déclaré que des militaires ont été tués durant cette attaque terroriste, sans en préciser le nombre.

Cependant des sources militaires ont rapporté à la TAP que cinq militaires ont été tués durant cette opération, et neuf autres ont été blessés.

17 militaires dans la patrouille attaquée par les terroristes

Chady Gharsalli, notre correspondant à Kasserine, nous a indiqué que la patrouille est composée de dix-sept militaires, dont trois blessés ont été admis dans l’hôpital. D’après le militaire dont la main a été amputée, le nombre des militaires tués s’élèverait à treize. Il est le conducteur du véhicule attaqué, nous a précisé Chady Gharsalli.

L’obscurité gênerait l’opération d’identification des victimes

Par ailleurs, plusieurs ambulances, dépêchées sur place, ont rejoint la caserne militaire de la région sans passer par l’hôpital. L’opération d’identification des victimes, qui est en cours, connaît des difficultés à cause de l’obscurité dans le Djebel Chaambi, nous a-t-il ajouté.

Pour rappel, la région du Djebel Chaambi et certaines régions environnantes, à l’instar de Jebel Sammama, Selloum et Mghilla, ont été déclarées zones militaires fermées, en vertu de l’arrêté républicain émis le 11 avril 2014 par le président provisoire de la République, Moncef Marzouki.

Le 26 juillet 2013, huit militaires en patrouille ont été tués suite à une attaque terroriste dans le Djebel Chaambi.

 

Par Khalil Abdelmoumen, Lilia Weslaty & Maher Chaabane 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo