La Direction Générale des prisons : « La grève du Syndicat des...

La Direction Générale des prisons : « La grève du Syndicat des prisons n’a pas eu lieu »

Par -
Photo d'illustration : Prison Tunisie
Photo d’illustration : Prison Tunisie

La grève générale dans les prisons annoncée par le Syndicat général des prisons et des institutions de réhabilitation pénitentiaires n’a pas eu lieu ce jeudi 3 juillet. Rappelons que sa présidente, Olfa Ayari, avait déclaré hier qu’il n’y aura  « ni couffins, ni visites, ni sorties aux tribunaux pour les prisonniers à cause du feuilleton Mektoub 4» ce jeudi.

La grève n’a pas été exécutée, ni dans la prison Mornaguia ni ailleurs

Le chargé de la communication de la Direction générale des Prisons, Ridha Zaghdoud, nous a affirmé que  « le travail continue d’une manière normale. Il n’y a eu aucune perturbation aujourd’hui. Les prisonniers, qui reçoivent en général le couffin trois fois par semaine, continuent à l’avoir d’une manière régulière, notamment au mois de ramadan et ce d’une manière quotidienne », démentant ainsi l’exécution de la grève.

Quant aux sorties, « les prisonniers n’ont pas été, non plus, empêchés d’être transférés aux tribunaux pour comparaître devant les juges » nous a confirmé Raoudha Karafi, présidente de l’Association des Magistrats Tunisiens (AMT).

Le Syndicat général des prisons et des institutions de réhabilitation doit respecter les droits des prisonniers

Pour l’avocat et militant Abdenacer Laouini, le syndicat des prisons a tous ses droits syndicaux, entre autres pour organiser des grèves mais « il doit également respecter les droits des prisonniers et la loi ».

« Entraver la réception des couffins par les prisonniers, leur transfert aux tribunaux ou les visites des avocats à leurs clients et ONG  dans les prisons est illégal » nous a-t-il assuré.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo