25 incendies déclarés et 300 hectares ravagés en 11 jours !

MAJ 21 juillet : 

Des incendies ont été déclenchés suite au bombardement de plusieurs zones  au mont Chaambi et à djebal Selloum à Kasserine. Deuxs autres ont été déclarés également, à Bir Haffi ( Sidi Bouzid)t à la forêt Snaouber à Jendouba. 


 

25 incendies ont été enregistrés au cours des onze premiers jours du mois courant. Samir Belhadj, sous-directeur de la Protection des forêts à la Direction des forêts au sein du ministère de l’Agriculture, a précisé, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que ces incendies, dont 9 sont survenu dans des forêts et 16 dans des zones de récolte, ont touché, au total, une surface globale de 300 hectares.

incendie ennahli
L’incendie de la forêt Ennahli a ravagé 59 hectares

59 ha détruits à Ennahli

S’agissant des zones forestières, 61 ha ont été touchés par des feux de forêt, dont le plus important, est celui qui s’était déclenché au Parc Ennahli, détruisant 59 ha. Le reste des zones incendiées ne dépasse pas le quart d’un hectare, a avancé M. Belhadj.

238 ha de surfaces de blé et d’orge ravagés

Concernant les zones des récoltes, le responsable du ministère de l’Agriculture a affirmé que les 16 incendies enregistrés ont envahi, essentiellement, 238 ha de surfaces de blé et d’orge. Ces incendies se répartissent, ainsi, par régions : 202 ha dans le gouvernorat du Kef ; 4 incendies sur 43 ha dans le gouvernorat de Siliana ; 2 incendies sur 36 ha dans le gouvernorat de Jendouba ; et un incendie sur 2 ha dans le gouvernorat de Béja.

Selon Samir Belhadj, ces incendies sont causés par l’inattention des ouvriers lors de la manipulation des équipements de récolte, qui produisent des étincelles, et sons, en sus, mal entretenus. Autres causes de ces incendies : les cigarettes et l’allumage du charbon dans les fermes et les zones de récolte.

Malgré ces pertes, M. Belhadj reste confiant quant à la récolte de cette année, qu’il prévoit abondante avec près de 24 millions de quintaux attendus. Il estime, cependant, que les zones de récoltes seront parmi les plus exposées aux incendies lors de la saison estivale.

Notons que le responsable au sein du ministère de l’Agriculture n’a pas encore pris en compte l’incendie d’hier qui s’était déclenché dans la montagne de Korbous (Gouvernorat de Nabeul), et avait touché, d’après Shems FM, une zone de 10 ha.

Commentaires:

Commentez...