Lotfi Ben Jeddou : « 462 djihadistes tunisiens sont rentrés au pays »

Lotfi Ben Jeddou : « 462 djihadistes tunisiens sont rentrés au pays »

Par -

Lotfi Ben JeddouAuditionné, cet après-midi, par l’Assemblée nationale, le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, a indiqué qu’en un an 8750 jeunes tunisiens ont été empêchés d’aller au djihad en Syrie. Il a ajouté que  400 Tunisiens ont été tués dans les combats.

Ben Jeddou a affirmé, également, que 462 djihadistes tunisiens sont rentrés au pays «entraînés aux techniques de combats ce qui constitue un obstacle pour les autorités sécuritaires et les Forces armées».

Il a, par ailleurs, appelé à ce que soient intégrés au projet de loi de lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent, un premier article interdisant aux jeunes de voyager jusqu’aux zones de combat, ainsi qu’un second article autorisant les Forces armées à intervenir dans les villes et les villages pour combattre le terrorisme lequel a pris des allures de «guerre urbaine», a-t-il déclaré.

Notons que suite aux interventions des députés, Lotfi Ben Jeddou a demandé à ce que la suite de la séance d’audition se poursuive à huis clos afin qu’il puisse «répondre» à leurs questions. Cette demande a été acceptée par l’Assemblée, rapporte Al Bawsala.

La clémence aux jihadistes tunisiens déterminés à se rendre ?

En avril 2014, le ministre délégué chargé de la sécurité nationale, Ridha Sfar, avait promis aux jihadistes tunisiens ayant décidé de sa propre personne de retourner en Tunisie, de rejoindre sa famille, de retrouver une vie normale et n’ayant pas du sang sur les mains, ne sera pas poursuivi et pourra rentrer chez lui.

Un mois après, le président provisoire de la République, Moncef Marzouki, en visite dans la zone militaire fermée du Djebel Châambi, avait également déclaré que «Nous avons décidé au dernier Conseil de sécurité qu’il y aura une loi d’amnistie et de réconciliation pour ceux qui n’ont pas les mains salies par le sang».

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo