Un touriste britannique se plaint d’avoir été contaminé par le choléra lors d’un séjour à Hammamet

Un touriste britannique affirme avoir contracté le choléra lors de son séjour en Tunisie, en septembre dernier, rapporte le Daily mail, deuxième quotidien le plus populaire au Royaume-Uni.

Time Warner (credit photo - Caters News Agency)

Tim Warner, 47 ans et architecte de son état, raconte, ainsi, que son séjour romantique de douze jours avec sa compagne, dans l’hôtel 4 étoiles Sol Azur, à Hammamet, a été complètement gâché par l’insalubrité des lieux. «Nous sommes arrivés au milieu de la nuit, et la première chose que nous avions remarqué est l’odeur d’eaux usées, relate-t-il. C’était absolument incroyable.»

Même en réussissant à changer vers une chambre donnant sur la mer, le touriste soutient que l’odeur a continué à les poursuivre ailleurs. «Quand nous allions à la piscine nous devions nous pincer le nez», ajoute-t-il.

Tim continuera la suite de son séjour dans le lit, emporté par une diarrhée. Quelques jours après son retour au Royaume-Uni, et se sentant encore malade, il décide de visiter un médecin qui lui diagnostique le choléra. Une plainte contre le Tour-opérateur Thomas Cook, suivra. «Sans aucun doute, c’était le pire hôtel dans lequel j’ai eu le malheur de séjourner», dit Warner.

Largement partagé et commenté, cet article du Daily mail ne manquera pas de se refléter sur les chiffres du nombre de touristes britannique visitant la Tunisie (ils étaient 50.840, du 1er janvier au 1er avril 2014), surtout à l’approche de la haute-saison touristique, sur laquelle mise énormément le gouvernement tunisien pour attirer des millions de touristes et renflouer les caisses de l’Etat.

Cela dit, les responsables gouvernementaux, et à leur tête le ministère du Tourisme, ainsi que l’hôtel en question doivent réagir rapidement avant que l’image de la Tunisie ne soit encore plus écornée par les retombées négatives de cet article.

Une enquête devrait être ouverte car contrairement à ce qu’affirme le touriste britannique, il n’a été rapporté aucun autre cas de contamination par le choléra. «Thomas Cook nous a dit que personne d’autre ne s’est plaint d’être tombé malade, mais nous connaissons, au moins, six personnes touchées par la bactérie», a avancé Tim Warner.

Six personnes, qui de septembre 2013 à aujourd’hui, n’ont pas eu l’idée de partager leurs mésaventures dans les medias britanniques, particulièrement dans les tabloïds anglais, pourtant férus de ce genre de faits-divers.

Concernant la Tunisie, il est, aussi, étonnant, qu’aucun cas de contamination par cette bactérie n’ait été révélé. Soit l’Etat tunisien a su habilement étouffer l’affaire, soit le touriste britannique veut faire passer une diarrhée pour une maladie par le choléra, contractée lors de son séjour hammamétois, payé près de 4000 dinars.

Commentaires: