Encore un prêt de la Banque mondiale : octroi de 250 millions de dollars à la Tunisie

Banque MondialeLa Banque mondiale a décidé d’octroyer un prêt de 250 millions de dollars à la Tunisie, destiné à appuyer un important programme de réformes économiques et sociales, le deuxième d’une série de trois prêts à l’appui des politiques de développement pour la gouvernance, les opportunités et l’emploi.

Ce deuxième prêt vise, selon la BM, à financer les réformes urgentes à mettre en œuvre pour stimuler l’investissement, surtout dans le secteur privé, afin d’enrayer le ralentissement économique accusé après la révolution, rapporte l’agence TAP.

Ces objectifs spécifiques tourneront autour de la promotion de l’investissement privé, la création d’un environnement plus compétitif, la restructuration du secteur financier, l’amélioration de la qualité des services sociaux et l’accroissement de la transparence des politiques et des finances publiques.

La BM précise que « cette opération s’inscrit dans le cadre de l’assistance à la transition en Tunisie, menée en coordination avec d’autres grands partenaires de développement, tels que la Banque de développement africaine (BAD) et l’Union européenne (UE) ».

Le premier prêt à l’appui des politiques de développement pour la gouvernance, les opportunités et l’emploi avait été approuvé en novembre 2012 et visait à améliorer le climat des affaires en allégeant les lourdeurs bureaucratiques, en luttant contre les passe-droits et en améliorant la transparence des décisions d’investissement.

Au début du mois, le Président du Groupe de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, a annoncé que l’institution lancerait en 2014, un programme d’appui de 1,2 milliard de dollars à la Tunisie, soit quatre fois plus que le montant accordé au pays avant la révolution et deux fois plus que celui octroyé depuis.

Commentaires: