Ahmed El Gazzah : «Tunisie Télécom reste ouvert à tous les clubs»

Ahmed El GazzahLe partenariat entre Tunisie Télécom et l’Espérance Sportive de Tunis a provoqué une polémique sur les réseaux sociaux, particulièrement parmi supporters des autres clubs populaires.

Ce partenariat entre Tunisie Télécom et les Sang et Or consiste en Taraji Mobile, une offre mobile prépayée destinée principalement aux supporters de l’Espérance de Tunis mais également à tous les clients intéressés par les avantages de cette offre. L’une de ces offres permet aux fans sang et or de communiquer entre eux avec les tarifs préférentiels les moins chers du marché.

Suite à cette polémique, nous avons cherché à connaître la position de Tunisie Télécom, à travers Ahmed El Gazzah, directeur Analyse et Stratégie commerciale de l’opérateur téléphonique.

Le partenariat entre Tunisie Télécom et l’Espérance Sportive de Tunis fait polémique. A-t-il eu des répercussions sur l’image de l’opérateur téléphonique par rapport aux fans des autres équipes ?

En fait, les répercussions sont positives pour Tunisie Télécom. Ce partenariat a eu, plutôt, un impact positif pour l’image et pour l’activité commerciale de Tunisie Télécom. Je ne peux pas donner les chiffres, mais il y a eu des ventes importantes. Les prévisions que nous avons projetées sur un an pour l’offre de Taraji Mobile vont se réaliser dans trois mois. Il y a eu beaucoup de gens qui y ont souscrit, pas seulement dans le Grand-Tunis.

Certes, il y a eu un peu de bruit négatif. Les supporters des autres équipes doivent comprendre que Tunisie Télécom est un opérateur national et vend à tous les Tunisiens. Nous ne sommes pas avec l’Espérance de Tunis seulement.
L’offre Taraji Mobile est originale et nouvelle. Nous pouvant la faire avec d’autres clubs. Nous ne sommes pas engagés exclusivement avec l’Espérance de Tunis.

Êtes-vous prêts à réaliser quelque chose d’équivalent avec d’autres clubs ?

Oui. Nous avons pris du temps pour préparer ce projet avec l’Espérance de Tunis, mais avec l’expérience qu’on a eue pour préparer cette offre, nous sommes prêts pour un même partenariat avec des variantes. On va imaginer un autre concept, tout aussi avantageux, mais le contrat de partenariat sera basé sur le même modèle.

Avez-vous été contactés par d’autres clubs pour réaliser une offre équivalente ?

Je ne peux pas vous répondre. Mais nous restons ouverts à d’autres clubs. C’est un projet qui dure des mois jusqu’à ce qu’il aboutisse. On peut travailler avec d’autres clubs pour un projet équivalent.

Plusieurs autres clubs, dont des clubs populaires sont sponsorisés par un opérateur téléphonique concurrent. Cela n’empêche-t-il pas la réalisation d’un partenariat équivalent ?

Tout ça s’étudie. Rien n’est impossible. Il faut regarder le contrat qui les lie. Chaque club doit savoir ce qu’il a signé avec son sponsor. On peut faire un contrat pour un tel projet sans être en contradiction avec l’autre contrat. Tout peut se négocier. Ce que nous avons fait avec l’Espérance de Tunis, l’autre opérateur téléphonique ne l’a pas fait avec les autres clubs.
En tout cas, Tunisie Télécom n’exclut pas de travailler avec les autres clubs au vu du potentiel commercial qu’on peut avoir avec eux.
Outre Tunisie Télécom et l’Espérance, le projet Taraji Mobile a été d’un intérêt pour les supporters de cette équipe qui peuvent profiter de tarifs et d’avantages introuvables ailleurs.

Suite à ce partenariat, une campagne a été lancée sur les réseaux sociaux contre votre opérateur. Pensez-vous qu’elle soit spontanée ?

Dans les réseaux sociaux, il y a ceux qui commanditent et d’autres qui sont spontanés. Cette campagne contre Tunisie Télécom n’a pas eu d’impact, car nous avons une image solide. Il y a eu, certes, un peu de bruits, mais les réactions sont, globalement, positives.

Commentaires: