Cas de fièvre aphteuse détectés à Nabeul et Bizerte : une campagne de vaccination lancée

fievre aphteuseAprès la découverte de cas de fièvre aphteuse, le ministère de l’Agriculture a décidé de lancer une campagne de vaccination.

La fièvre aphteuse a été détectée il y a trois jours, dans un foyer de la région de Somaa (gouvernorat de Nabeul) chez deux bovins et dans un deuxième foyer, hier, à El Alia (gouvernorat de Bizerte).

Des équipes vétérinaires sont intervenues pour éviter la propagation de la maladie, ont égorgé les bovins malades pour ensuite procéder à la stérilisation de leurs restes, leur destruction par le feu et leur enfouissement, rapporte l’agence TAP.

Le ministère de l’Agriculture a ainsi décidé de lancer une campagne de vaccination et de rappel de la vaccination des bovins suite à une réunion tenue, dimanche avec les vétérinaires. Un appel à la vigilance a été lancé à tous les vétérinaires du pays.

Hier, c’est le conseil régional de la sécurité du gouvernorat de Nabeul qui a décidé d’interdire l’entrée et la sortie des animaux vulnérables de et vers le gouvernorat outre la stérilisation des pneus des camions lors de la sortie des frontières de ce gouvernorat.

Le ministère a tenu toutefois à préciser que la fièvre aphteuse est une maladie contagieuse pour les animaux, mais qu’elle n’a aucun impact sur la santé des citoyens, affirmant que «les laitages et les viandes ne présentent aucune danger pour la santé du consommateur ».

Commentaires: