Mehdi Jomaa, en France pour booster le Tourisme

Deux accords ont été signés, aujourd’hui, à Paris, entre, d’une part, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, et des Technologies, Taoufik Jelassi, et la secrétaire d’Etat français à l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, pour Agoranov, un incubateur pour entreprises, fondé par l’Université Pierre et Marie Curie, Paris-Dauphine, l’École normale supérieur, et Paris Tech.

Mehdi Jomaa
(Crédit photo : Présidence du gouvernement)

D’autre part, un second accord portant sur la coopération et l’échange entre l’École nationale d’Ingénieurs de Tunis (ENIT) et l’Institut des Sciences et technologies (Paris Tech).

Cette cérémonie de signature s’est déroulée en présence du chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaa, qui a indiqué, d’après l’Agence Tunis-Afrique Presse, que ses déplacement commencent par les milieux de l’innovation et des jeunes et «pas sur les tapis rouges» du fait de sa conviction que l’avenir appartient aux jeunes innovateurs.

Consolidation des rapports et promotion du Tourisme

Par ailleurs, dans une interview accordée, ce matin, à la radio France Info, Mehdi Jomaa a affirmé que sa visite en France, n’a pas pour objectif de ramener une aide.

«La France est notre premier partenaire économique, a-t-il déclaré. Le sens de ma visite est la consolidation de ces rapports. Nous venons aussi échanger avec les décideurs français pour parler de la situation en Tunisie. Je ne viens pas chercher une aide. Je connais bien la situation en France. Nous venons parler de booster notre coopération».

Cette visite de deux jours est destinée, également, à promouvoir la destination Tunisie, et c’est en ce sens, que le chef du gouvernement provisoire appelle les Français à «revenir en masse visiter cette Tunisie qu’ils aiment, cette démocratie naissante».

«On a montré que sur le registre politique, on est sorti par le haut, a-t-il ajouté. Je pense qu’on est capable de faire autant sur le registre économique et social. Il faut croire dans cette démocratie naissance, dans cette start-up démocratie».

Rencontres à la file

Après la cérémonie de signature des deux accords cités précédemment, le chef du gouvernement provisoire, a rencontré, à Matignon, le premier ministre français, Manuel Valls.

La suite du programme de cette journée, commencera, à 13H, avec une table ronde sur le Tourisme, au siège du ministère français des Affaires étrangères, avant que la délégation tunisienne ne prenne direction vers l’université Paris-Dauphine où le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomaa se verra remettre la médaille d’or de ladite université et prononcera un discours sur «Les défis et les enjeux de la transition démocratique en Tunisie».

Après un entretien, à 17H, avec Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale française, sera organisé, vers 20H30, à la résidence de l’ambassadeur de Tunisie, un cocktail dinatoire pour lequel ont été invités des responsables d’entreprises cotées sur le CAC 40 (principal indice boursier de la place de Paris), des dirigeants d’entreprises françaises implantées en Tunisie ou cherchant à s’y implanter, ainsi que des responsables de médias.

Cette journée prendra fin avec un dernier entretien prévu, dès 21H, avec Arnaud Montebourg, ministre français de l’Économie.

Commentaires: