Pakistan : Un prince saoudien massacre près de 2000 outardes houbara en un séjour de chasse

Un prince saoudien a réussi l’exploit d’abattre, à lui tout seul, 1977 outardes houbara – soit près de vingt fois plus que le quota autorisé – lors d’une partie de chasse de trois semaines, en janvier dernier, au Baloutchistan (sud-ouest du Pakistan), a rapporté l’Agence France-Presse.

Outarde-Houbara-Pakistan
Le Prince et son équipe posant avec leurs prises (Photo : Twitter)

Le prince Fahd Ben Sultan et son équipe ont utilisé des faucons spécialement dressés pour chasser cette espèce menacée d’extinction, mais très prisée par les fauconniers arabes pour ses prétendues vertus aphrodisiaques qui se trouveraient dans le foie de l’oiseau.

Province instable, et cible d’attentats de groupes islamistes et sécessionnistes et de nombreux rapts par des groupes criminels, le Baloutchistan abrite, toutefois, des zones sécurisées où des VIP peuvent s’adonner à la chasse de l’outarde houbara. Interdite à cause de la menace d’extinction de ce petit échassier, cette chasse est, ainsi, exceptionnellement autorisée pour ces riches VIP, mais avec un quota de capture de cent oiseaux en dix jours.

«Mais le prince a tué à lui seul 1977 oiseaux et les personnes qui l’accompagnaient 123», a déploré un responsable du ministère des Forêts requérant l’anonymat.

L’outarde houbara est également chassée en Tunisie par les émirs du Golfe, malgré que cette chasse soit interdite, puisque cette espèce est, chez nous aussi, menacée d’extinction à l’état sauvage.

D’après le militant écologiste Abdelmajid Dabbar, la faune sauvage du désert tunisien est l’objet d’un massacre de la part de ressortissants du Golfe «au vu et au su des autorités».

Commentaires: