Cheikh Houcine Laabidi menacé de mort ?

Houcine Laabidi (photo - Tunistribune)Condamné, la semaine dernière à deux mois de prison avec sursis, l’imam de la Mosquée Zitouna, Houcine Laabidi est revenu aujourd’hui sur cette affaire et aurait déclaré au journal Assarih que le verdict prononcé s’inscrit dans les pressions dont il est l’objet afin de le faire partir de la mosquée.

L’imam controversé a été condamné suite à une dispute qui s’est transformée en bagarre dans la Mosquée Zitouna et à laquelle il a participé. Le verdict est le premier d’une série de 17 plaintes déposées contre lui, fait-il savoir. L’objectif étant, selon lui, de le déboulonner de la mosquée et de faire mainmise sur elle.

Cheikh Houcine Laabidi compte d’ailleurs mettre à nu, selon ses propos, la nature des pressions qui pèsent sur lui, lors d’un point de presse. Il précise que cela va de simples avertissements comme ne plus mettre les pieds à la mosquée, jusqu’aux menaces de mort, précise l’imam.
Après la peine avec sursis prononcée contre lui, les autres jugements pourraient bien lui valoir la prison ferme.

Rappelons que Houcine Laabidi s’est illustré à de nombreuses reprises, refusant toujours de quitter la Mosquée Zitouna malgré une décision émanant du ministère des Affaires religieuses. Il y a un an, il s’était même opposé à une décision de justice lui ordonnant de quitter l’espace Khaldounia, chose qu’il avait refusée en changeant les clés.

Récemment encore, il a affirmé, dans une déclaration accordée à l’AFP, que «la Grande mosquée n’est pas concernée par le programme de neutralisation des mosquées annoncé par le gouvernement de Mehdi Jomaâ car la Grande mosquée n’appartient pas à l’Etat».

Commentaires: