Affaire des martyrs de la révolution: Appel à manifester contre le verdict de la cour d’appel militaire

martyrs et blessesLe jugement de la cour d’appel militaire de Tunis relatif à l’affaire des martyrs et blessés de la révolution ne cesse de soulever les contestations les plus vives des différents acteurs, qu’ils soient politiques ou les familles même des victimes.
C’est ainsi que demain, mercredi 16 avril 2014, une manifestation est programmée et dont le départ est prévu devant la cour d’appel militaire, à 12h avant de prendre la destination de l’Assemblée National Constituante.
Les associations et autres organismes, à l’origine de cette manifestation, ont publié un communiqué passant en revue leurs positions face au verdict de la cour d’appel militaire contre les principaux responsables sécuritaires de l’ancien régime. En voici, ci-dessous, le contenu :
Les associations et syndicats signataires ci-dessous du présent communiqué réunis le 14 avril 2014 à Tunis après avoir pris connaissance des jugements de la cour d’appel militaire de Tunis  prononcé le samedi 12 avril 2014 :
 
1- Considèrent que ces jugements cléments ne tiennent pas compte d’une part, de l’atrocité des crimes commis et d’une autre sont l’expression d’une impunité et d’un déni à l’encontre des martyrs et des blessés de la révolution tunisienne.
 
2- Expriment leur entière solidarité aux familles des martyrs et des blessés de la révolution et leur soutien aux actions qu’elles comptent entreprendre pour mettre fin à l’injustice qu’elles subissent.
 
3-  Demandent la révision des jugements de la cour d’appel militaire et l’annulation de l’impunité dans le cadre de mesures d’urgences.
 
4- Dénoncent les campagnes de calomnies dont sont victimes les avocats membres du collectif de défense des familles des martyrs et blessés de la révolution.
 
5- Appellent à participer massivement à la manifestation organisée par les familles qui aura lieu demain, mercredi 16 avril 2014 à 12 heures ; départ devant la cour d’appel militaire devant la station Bouchoucha du métro ligne 4
 
Les signataires sont la Ligue Tunisienne pour la défense des droits de l’homme (LTDH), l’Association tunisienne des jeunes avocats (ATJA), le Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES), la Fédération des tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), le Comité pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie (CRLDHT), l’Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD), le Réseau Euro-méditerranéen des droits de l’homme (REMDH), l’Association des femmes tunisiennes pour la recherche sur le développement (AFTURD), l’Association «Tahaddi», l’Union des diplômés chômeurs (UDC), la Coordination nationale pour la justice transitionnelle (CNJT), l’Association tunisienne pour la citoyenneté (ATC), l’Union générale des étudiants tunisiens (UGET congrès de la construction), le Réseau des jeunes alternatifs Tunisie (RAJ – Tunisie), Destourouna

Commentaires: