Un prix international sous l’appellation de « Prix Farhat Hached pour la dignité »

Farhat Hached - photo (tkallamt.blogspot.com)La Fondation Farhat Hached a décidé, en partenariat avec le Programme Med 21, d’instituer un prix international sous l’appellation de « Prix Farhat Hached pour la dignité », qui sera remis, le 5 décembre, de chaque année à l’occasion de la commémoration du martyre du grand leader syndicaliste.

Le prix sera décerné à compter de cette année à une personnalité ou à une organisation d’un des pays riverains de la Méditerranée ou, exceptionnellement, à un pays tiers, en hommage aux efforts déployés en matière de défense de la dignité humaine pour laquelle Farhat Hached s’était battu et qui est devenu un des credo du Printemps arabe.

Le jury du prix sera présidé par sa fille Jamila, secondée par le président de l’association « MED 21 », Mohamed Ben Aziza, alors que Taoufik Chammari (président du Réseau national de lutte contre la corruption) en sera le secrétaire exécutif. Une liste préliminaire de personnalités nationales pressenties pour faire partie du comité exécutif d’attribution du prix a été fixée d’un commun accord par la Fondation Farhat Hached et MED 21.
Elle comprend l’ancien bâtonnier Chawki Tabib, le comédien Fethi Haddaoui, le président de l’Université « Esprit » Tahar Ben Lakhdhar, les journalistes Othman Yahiaoui et Fatma Karray, de même que le président de l’Université de Tunis-Al Manar Abdelhafidh El- Gharbi, l’universitaire Hajer Gueldiche et Larbi Benattia.

Il a été, également, convenu de mettre en place un comité d’honneur du prix comprenant lui aussi un certain nombre de personnalités nationales et internationales, à savoir notamment l’ancien ministre Mustapha Filali, les anciens ministres français de l’Intérieur Jean-Pierre Chevènement et Pierre Joxe, l’ancien maire de Rome Walter Veltroni, l’ancien député français d’origine iranienne Pouria Amirshahi, l’ancien président portugais Jorge Sampaio, l’ancienne ministre grecque des Affaires étrangères Dora Bakoyannis, l’ancien diplomate marocain Zine El Abidine Sebti et le penseur libanais Riadh Thabet.

Avec TAP

Commentaires: