Algérie : 1 mort et plusieurs blessés dans des affrontements dans le sud

Ghardaia - AlgerieEn Algérie, les violences dans la région de Ghardaïa, à 600 km au sud d’Alger, se poursuivent toujours avec un bilan meurtrier pour la journée d’hier au cours de laquelle un jeune homme est mort dans la ville de Berriane à 45 kilomètres au nord de Ghardaïa dans de nouveaux heurts entre communautés, rapporte l’AFP.

Ce jeune est mort tué d’une balle de fusil de chasse alors qu’un autre jeune homme est dans le coma, après avoir été également blessé par balles. Une dizaine de personnes, dont deux policiers, ont également été blessées.

Le décès enregistré hier est le huitième depuis le mois de décembre et les populations craignent désormais une escalade de la violence. Des affrontements ont, en effet éclaté à la sortie d’une mosquée à l’issue de la prière du vendredi.

Des cocktails Molotov et des pierres ont été lancés lors d’affrontements entre mozabites (berbères) et chaambas (arabes) qui ont provoqué l’interruption du trafic automobile sur un important axe routier reliant le nord et le sud de l’Algérie.

Les forces de l’ordre ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les groupes rivaux. Les heurts se sont propagés à plusieurs quartiers de la ville où des commerces et des habitations ont été pillés et incendiés, selon l’AFP.

Mardi, 35 personnes, dont 17 policiers, avaient été blessées dans la ville de Ghardaïa dans des heurts entre jeunes arabes et berbères. Entre décembre et mars, les heurts, récurrents, ont fait quatre morts parmi les Mozabites (une minorité berbère), trois morts parmi les Chaâmbas (Arabes) et plus de 400 blessés, auxquels s’ajoutent des centaines de maisons et de magasins brûlés dans ce site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

Commentaires: