Egypte : les cyberdissidents GhostyMaher, ahmeddouma et mrmeit frappés de 3 ans d’emprisonnement

Trois figures importantes de l’opposition au régime de Hosni Moubarak ont été condamnées à une peine de trois ans de prison par la justice égyptienne, rapporte l’AFP.

Ahmed Maher (credit photo - AFP.Mahmoud Khaled)
Ahmed Maher (crédit photo – AFP/Mahmoud Khaled)

Les militants Ahmed Maher, fondateur du Mouvement de la jeunesse du 6 avril (très suivi sur Twitter à travers son compte GhostyMaher / 33 ans) ; Mohamed Adel (mrmeit / 25 ans), et Ahmed Douma (ahmeddouma / 29 ans), avaient été arrêtés, fin 2013, pour avoir organisé une manifestation sans autorisation, violant la loi organisant les manifestations, promulguée en novembre 2013 par le chef d’Etat égyptien, Adly Mansour, et largement contestée par l’opposition qu’elle avait qualifiée d’«oppressive».

Les trois militants condamnés sont particulièrement connus sur les réseaux sociaux à travers leur comptes twitters, qui recueillent, ensemble, près de 380.000 abonnés.

«Un coup de grâce pour la révolution égyptienne» et «un nouveau signe du climat d’intolérance grandissante contre toute critique légitime des autorités» ont dénoncé, respectivement, les organisations de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HWR) et Amnesty international.

Avocat des prisonniers, Ahmed Seïf a fait savoir pour sa part, qu’un pourvoi en cassation sera introduit et qu’en cas d’échec, la Cour africaine des droits de l’Homme sera saisie.

Notons qu’Alaa Abdel Fattah (alaa / 33 ans), autre figure très connue de la cyberdissidence égyptienne – suivi par 575.000 abonnés sur Twitter – est, pour sa part, encore visé par des poursuites suite à sa participation dans une manifestation sans autorisation.

Commentaires: