L’Emir du Qatar décoré par le président : le pied de nez de Marzouki à ses détracteurs

L’Emir du Qatar Cheikh Tamim Ben Hamad al-Thani est arrivé cet après-midi à Tunis, accompagné d’une imposante délégation pour une visite officielle sur invitation du président de la République provisoire Moncef Marzouki.

Moncef Marzouki - Emir du Qatar - insignes de Grand cordon de l’ordre de la République (Photo présidence)
Moncef Marzouki décore l’Émir du Qatar des insignes de Grand cordon de l’ordre de la République (photo – Présidence de la République)

A Tunis, dernière étape d’une tournée qui la mené en Jordanie, au Soudan et en Algérie, l’Emir est officiellement venu raffermir les liens entre les deux pays alors que le Qatar est actuellement en froid avec ses voisins du Golfe.

A Tunis, n’en déplaise à la société civile, il peut compter sur de nombreux appuis et être reçu comme un roi. D’Ennahdha à Marzouki, on ne badine pas avec l’hospitalité. Mieux encore, on peut parfois sortir le grand jeu !

Marzouki a peu de prérogatives mais a toute la latitude de décerner des décorations. En accueillant l’Emir du Qatar, pays très décrié depuis la révolution, le président a voulu faire un pied de nez à ses détracteurs.

Et de quelle manière, il suffisait juste de décorer l’Émir des insignes de Grand cordon de l’ordre de la République. Une « récompense » qui vaut son pesant d’or à quelques encablures des élections.

Commentaires: