(Màj) – Après les attaques contre son local à Ben Guerdane, l’UGTT appelle à poursuivre les criminels

Poste frontalier de Ras Jedir - photo (TAP)MISE A JOUR – Des manifestants ont attaqué, aujourd’hui, à Ben Guerdane, le siège régional de l’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), ce qui a conduit à des affrontements avec les forces de l’ordre.

Suite à l’attaque de son local, l’UGTT a réagit sur sa page Facebook en dénonçant les actes de vandalisme au cours desquels son local a été saccagé et incendié et en appelant à l’ouverture d’une enquête et à poursuivre les parties qui sont derrière ces actes criminels.

Les manifestants, protestant contre la fermeture du poste frontalier de Ras Jedir, ont saccagé le local en raison de son manque de sérieux dans le traitement de leurs revendications, avait rapporté le correspondant de Mosaïque FM.

Suite aux événements d’aujourd’hui, la centrale syndicale a par ailleurs imputé la responsabilité aux autorités locales, régionales et sécuritaires pour ne pas avoir pris les mesures appropriées malgré les mises en garde.

Rappelons que le gouverneur de Médenine, Habib Chawat a annoncé, hier, la réouverture officielle du poste frontalier de Ras Jedir à partir de dimanche prochain, ajoutant que la Tunisie et la Libye se sont engagés à garantir la sécurité des citoyens des deux pays.

UGTT 02-04-2014

Commentaires: