Une pétition contre la vente de propriétés de l’ambassade de France à...

Une pétition contre la vente de propriétés de l’ambassade de France à la Marsa

Par -

La residence de France à la Marsa - (photo Tap)Une pétition a été lancée hier contre la vente par la France de la villa de fonction du Consul général située à la Marsa et d’une parcelle en friche sur un terrain de 2,5 hectares également située à la Marsa.

C’est la conseillère élue à l’Assemblée des Français de l’Etranger Madeleine Berger Bennaceur qui rappelle dans un écrit que cette vente s’inscrit dans le cadre de la loi des Finances qui prévoit «la vente de parcelles et bâtiments du terrain de la Résidence de France, patrimoine offert à la France par le Bey vers 1770»

La pétition, qui a réunit jusqu’à l’heure une centaine de signataires, vient s’opposer à la vente de cette villa et ce terrain jugés comme étant à «forte dimension symbolique, au seul but de financer une réhabilitation ou une construction dans un autre coin de la planète». La pétition juge que cette vente peut «porter un réel et irrémédiable préjudice à la France et aux bonnes relations existantes».

Vers 1770, le Bey de Tunis avait pourtant donné en gratuité ces résidences occupées depuis des années, par le Ministre Conseiller et le consul Général et qui ont une grande valeur patrimoniale de par leur longue histoire liée à la France et d’autre part sont connues depuis le XVIIIème siècle, bien avant l’indépendance, comme étant les résidences de France.

«S’en séparer porterait gravement atteinte au prestige de la France et alimenteraient les rumeurs de tous ceux qui veulent faire croire à la faillite de notre pays, la France», juge la conseillère élue à l’Assemblée des Français de l’Etranger.

Commentaires: