Une demande de grâce présidentielle au profit de Jabeur Mejri, en cours d’instruction

Jabeur Mejri (photo - Mediapart)Dans un appel publié sur une page Facebook spécialement créée pour l’occasion (« Pour la grâce présidentielle de Jabeur et Ghazi« ) et relayé par le site Mediapart, le Comité de soutien de Jabeur Mejri et Ghazi Béji annonce avoir lancé une demande de grâce présidentielle. «Cette demande est en cours d’instruction auprès de la Présidence de la République pour demander la libération de Jabeur Mejri», annonce ce comité. Demande qui devrait être présentée dans les prochains jours.

Rappelons que Jabeur Mejri et Ghazi Béji ont été condamnés à 7 ans et demi de prison et 1200 dinars d’amendes pour avoir publié et diffusé des écrits susceptibles de troubler l’ordre public et pour offense et outrage aux bonnes mœurs.

Le Comité de soutien de Jabeur Mejri et Ghazi Béji estime que Jabeur Mejri est en prison, pour avoir exercé pacifiquement son droit à la Liberté d’Expression. Un droit stipulé dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, dans son article 19, estime-t-il.

Les deux accusés ont été condamnés, le 28 mars 2012 et si Jabeur Mejri est actuellement en prison, Ghazi Beji, est, quant à lui, aujourd’hui exilé en France. Le Comité de soutien, considère, dans un nouvel appel, «que ce jugement n’est pas équitable, surtout au sein d’un pays qui dit avoir rompu avec les méthodes de l’ancien régime mais qui prive, en définitive, ses citoyens de leurs libertés de penser et d’expression».

Commentaires:

Commentez...