Les éditeurs tunisiens lancent une fronde contre le nouveau livre de Moncef Marzouki

L’invention d’une démocratie, les leçons de l’expérience tunisienneL’écrivain-président Moncef Marzouki va faire paraître le 11 avril prochain en France, un nouveau livre, «L’invention d’une démocratie, les leçons de l’expérience tunisienne». Un livre publié aux éditions «La Découverte», un éditeur français.

Ce point précis a soulevé une polémique qui a poussé un éditeur à lancer une campagne de boycott contre le livre de Moncef Marzouki estimant que c’est une méprise aux éditeurs tunisiens qu’un président aille faire éditer son livre à l’étranger.
C’est en effet paradoxal pour un président tunisien défendant sa «Tunisianité» d’aller publier un bouquin parlant de la Tunisie… en France. La réaction des éditeurs a donc été immédiate.

La campagne de boycott lancée par l’éditeur tunisien, Art Libris sur sa page Facebook a été rejointe par d’autres éditeurs et auteurs. «Boycottez le dernier livre de Marzouki, publié en France, dans le mépris le plus total des éditeurs tunisiens. Inadmissible ! Ne devenez pas complices de cet acte antinational commis par le présumé premier responsable tunisien», a lancé Art Libris.

Les éditeurs reprochent au président (outre le fait qu’il a mieux à faire actuellement que d’écrire un bouquin) son manque de confiance aux éditeurs tunisiens, ce qui porte un coup à la profession venant d’un président de la République.

Lors de son intervention sur Mosaique FM, Raouf Dakhlaoui, libraire et maire de Sidi Bou Said, a tenu à exprimer son indignation et à souligner que ce livre n’a rien à faire en Tunisie, précisant qu’il n’a rien contre la personne de Moncef Marzouki mais qu’un président de la République se doit d’éditer ses œuvres dans son pays.

Commentaires: