Lotfi Ben Jeddou, nouveau ministre de l’Intérieur – Le procureur qui ne...

Lotfi Ben Jeddou, nouveau ministre de l’Intérieur – Le procureur qui ne lâche rien !

Par -

Lotfi Ben Jeddou (photo - Nawaat)Le nouveau ministre de l’Intérieur n’est pas un tendre. A prendre dans le sens positif du terme. Lotfi Ben Jeddou a toujours été confronté aux forces de sécurité pour avoir été un ardent enquêteur lors de la révolution. Procureur de la République et juge d’instruction à Kasserine, il a toujours fait preuve de transparence.

A Kasserine, où il jouit d’une notoriété devenue légendaire, il a notamment enquêté sur les quatre journées, du 8 au 12 janvier, qui ont ensanglanté Kasserine et Thala, où 21 personnes avaient alors été tuées, et 400 gravement blessées.
Il a entendu 1500 témoins, blessés, médecins, ambulanciers, policiers, délivrés 15 mandats d’arrêt dont cinq contre le ministre de l’Intérieur à l’époque, le directeur général de la sûreté et trois généraux, concluant au fait que «la plupart des victimes ont été délibérément visées dans le dos ou à la tête par balles ou par des bombes lacrymogènes périmées utilisées pour des animaux sauvages», affirmait-il.

Les victimes de Kasserine ont une grande confiance dans sa personne et les jeunes l’ont même proposé comme candidat à la présidence.
Mais le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Kasserine a rencontré de nombreux obstacles lorsqu’il a ouvert les instructions correspondant aux martyrs de Kasserine.
Malgré ces difficultés, il a conduit ses investigations et a tenté d’aller au bout de ses investigations malgré l’absence totale de coopération de la police judiciaire, pourtant censée être sous son autorité.

Ben Jeddou (photo - citizenside.com)

Commentaires: