Nessma brandit un carton rouge au nez d’Al Jazeera et France24 lui...

Nessma brandit un carton rouge au nez d’Al Jazeera et France24 lui dame le pion en Tunisie

Par -

al-jazeeraLes records d’audience d’Al Jazeera en Tunisie appartiennent désormais au passé et la chaine de désinformation au service du Qatar commence à battre de l’aile dans plusieurs pays qui découvrent son attitude biaisée et son art de propager l’agenda wahabite dans le monde arabe. De plus, l’arrogance du Qatar commence à générer un ras-le-bol qui se développe un peu partout dans le monde.

Ainsi, en Tunisie, France24 est en train de damer le pion à la chaine du Qatar et devient le canal de prédilection pour les Tunisiens suivant les news en langue arabe. Un joli coup en train d’être opéré par l’audiovisuel international de l’Hexagone.

De plus, la couverture professionnelle de l’actualité tunisienne et le sérieux des journalistes sont en train de convaincre de plus en plus de Tunisiens, échaudés par le travail de sape effectué par Al Jazeera et sa myopie voire son aveuglement lorsque l’actualité ne va pas dans le sens qu’elle cherche à promouvoir.
Le fait semble clair : alors que France24 gagne des parts d’audience, Al Jazeera en perd parmi les téléspectateurs tunisiens. Des sondages en cours tendent d’ailleurs à le démontrer.

Sur un autre plan, Nessma vient de brandir un carton rouge à la face d’Al Jazeera. Dans un communiqué, la chaine tunisienne dénonce l’emprunt d’images par le concurrent qatari et aussi l’emploi biaisé dont ces images des funérailles de Chokri Belaid ont fait l’objet. Voici le texte plutôt vif du communiqué de Nessma :

«Vendredi 8 février, jour des funérailles du regretté martyr défunt Chokri Belaïd, la chaine Nessma a déployé des moyens exceptionnels afin d’offrir à ses téléspectateurs de tous bords une couverture médiatique inégalée en Tunisie, dont les images ont été exploitées par les télévisions du monde entier avec l’accord préalable de la chaine Nessma.

C’est dans cette perspective, que Nessma tient à exprimer sa totale indignation face à l’utilisation de ses images des funérailles par la chaine satellitaire qatarie «Aljazeera», sans aucune autorisation préalable de sa part, et ce à des fins de manipulation médiatique et de désinformation.

Les images de Nessma ont été tronquées et mixées à des archives d’autres événements dans le but de simuler un direct et manipuler ainsi l’opinion publique.

Nessma déplore fortement qu’une chaine de télévision comme Aljazeera, qui se proclame d’un haut niveau de professionnalisme, fasse preuve de si peu de rigueur et d’éthique, et prendra ainsi les mesures nécessaires afin de protéger ses droits».

Comme on peut le voir, Nessma ne fait pas dans la dentelle. Les temps sont durs pour la chaine qatarie dont le jeu trouble et l’identité intégriste ont fini par être dévoilés. Bas les masques, Al Jazeera n’est plus qu’un outil entre les mains d’un Etat et de sa propagande. Cela commence à se savoir et c’est tant mieux !

Commentaires: