Le président « laïc » porte en fait une barbe sous la peau...

Le président « laïc » porte en fait une barbe sous la peau ou comment le CPR roule la presse française dans la farine

Par -

Moncef Marzouki - photo (lejdd.fr)En effet, les journaux français annoncent que des « ministres laïcs vont quitter le gouvernement » tout en omettant de signaler que leur parti vient de s’aligner complètement sur les thèses d’Ennahdha, à savoir la formation d’un gouvernement de consensus, sans définir le contenu de ce consensus – mou, large, réduit, avec ou sans exclusives.

L’attitude ambigüe du CPR qui fait le jeu d’Ennahdha tout en se présentant comme le champion du camp laïc et moderniste semble étrange. Pour les observateurs, le parti de Marzouki se prépare à rejoindre les thèses d’Ennahdha et entrer dans une phase de dénigrement de l’initiative Jebali et de diabolisation de Nidaa Tounes. A moins d’un improbable coup de théâtre.

Pour l’opinion tunisienne, le parti de Marzouki semble destiné à trahir le camp auquel il affirme appartenir jusqu’au bout, au grand dam de ses propres électeurs qui ont d’ailleurs déjà quitté le navire CPR, déçus par la versatilité assumée de ce parti et ses choix souvent difficiles à comprendre.
Peut-être Marzouki porte-t-il sa barbe sous la peau ?

Commentaires: