Mohamed El Brahmi: «Un coup d’État en gestation pouvant faire intervenir l’armée»...

Mohamed El Brahmi: «Un coup d’État en gestation pouvant faire intervenir l’armée» !

Par -

Mohamed Brahmi, secrétaire général du Mouvement EchaabDans une déclaration qu’il a faite suite à la troisième réunion des forces politiques pour le sauvetage du pays, Mohamed El Brahmi, Président du Parti du Peuple, a indiqué que l’assassinat de Chokri Belaid pourrait faire partie d’un scénario de crise en prévision d’un coup d’État au sein de la Troïka et ce, suivant des informations échangées à l’occasion de cette réunion.

D’après ses dires, ce coup d’État serait la conséquence d’un conflit entre l’aile dure du mouvement Ennahdha conduite par Cheikh Rached Ghannouchi et l’aile modérée du parti représentée par Hamadi Jebali.

Il a poursuivi que le conflit pourrait déboucher sur l’intervention de l’Armée du côté des modérés pour faire prévaloir une politique d’ouverture et faciliter la transition démocratique. Il n’exclut pas cependant l’hypothèse de l’apaisement en imposant aux Tunisiens un gouvernement sur la base du partage du butin entre les partisans des deux ailes.

Ainsi, il pense que le crime commis sur la personne du martyr Chokri Belaid vise à provoquer une diversion dans l’opinion publique pour détourner son attention quant à l’éventualité de ce scénario catastrophe. Il a appelé les forces libres du pays à se mobiliser pour prémunir le pays et le protéger contre le risque d’un conflit impliquant l’armée.

Commentaires: