Moez Chakchouk, directeur de l’ATI, nominé pour le prestigieux prix de la...

Moez Chakchouk, directeur de l’ATI, nominé pour le prestigieux prix de la liberté numérique

Par -

Moez Chakchouk Pdg de l'ATIIl est considéré comme l’une des figures les plus influentes du net tunisien. Moez Chakchouk, à la tête de l’Agence Tunisienne d’Internet depuis février 2011 a su redorer, depuis, l’image de l’agence ternie par le régime Ben Ali.

Souvent pointée du doigt par les web activistes tunisiens comme source de censure et de blocage du trafic Internet, l’ATI a été une des institutions les plus mises en avant dès la chute de l’ancien régime dans le cadre de campagnes de lutte contre la censure Internet.

Le combat de Moez Chakchouk depuis qu’il a été nommé à sa tête  a été d’expliquer par le biais de conférences de presse, apparitions dans les médias ou encore participations à des conférences internationales, le fonctionnement de l’agence et de réformer les veilles habitudes qui s’y étaient installées.

Il a opéré dans le but de « nettoyer » toute trace de censure (équipement de l’agence) et a même du se heurter à des plaintes pour activer la censure des sites pornographiques en se lançant dans un long combat très médiatisé.

Salué pour son travail acharné pour offrir un Internet tunisien neutre et sans censure, il est nominé aujourd’hui pour recevoir le prix international de la liberté numérique dans le cadre des Index Freedom of expression awards 2013.

Le concours est organisé chaque année par le prestigieux organisme Index on Censorship qui milite pour la défense des libertés d’expression. Pour suivre l’évolution de cette cérémonie, le hashtag #indexawards

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo