Marine Le Pen accuse le Qatar d’être l’allié de l’islamisme radical

Marine Le Pen accuse le Qatar d’être l’allié de l’islamisme radical

Par -

Marine Le PenMarine Le Pen soutient, pour une fois, François Hollande sur la pertinence de l’intervention française au Mali et qui a créé une sorte d’union sacrée entre toutes les familles politiques en France. Elle a aussi dit tout haut ce que certains pour ne pas dire plusieurs parmi nous pensent.

En effet, elle a clairement déclaré que « le Qatar est derrière l’expansion mondiale de l’islamisme radical. » Ensuite elle s’appuie sur la réticence voire l’hostilité de l’Émirat quant à l’intervention française au Mali, le Cheikh Hamad Ben Jassem Al Thani a mis en doute le bien-fondé de cette intervention alors que le Cheikh Qaradhaoui, basé au Qatar, l’a qualifiée de précipitée, pour ajouter « si le Qatar ne veut pas que la France s’engage au Mali, c’est parce qu’elle vise à y déloger les fondamentalistes, alliés de l’émirat partout dans le monde. »

Certes, on ne peut avoir aucune sympathie pour Marine Le Pen ou pour ses idées xénophobes ni lui donner beaucoup de crédibilité, mais il est évident que le Qatar a joué et joue un rôle décisif dans la confection du nouveau paysage politique dans le monde arabe.

Grâce à sa puissance financière, le minuscule émirat a soutenu à bout de bras, financièrement et militairement, tous les islamistes que ce soit en Tunisie, en Égypte, en Libye ou maintenant en Syrie où il financerait les « combattants de la liberté » qui veulent renverser Bachar Al Assad.

Il est clair, aux yeux des observateurs les plus avertis, que le Qatar utilise ses moyens financiers pour essayer de devenir influent à travers, entre autres, son alliance avec les islamistes. Mais, il risque lui aussi d’en devenir un jour la victime !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo