Le ministre qui se fait raccrocher au nez !

Lors d’une intervention sur la 1ère chaîne de la TV nationale, hier, le journaliste a mis son invité, le ministre des Affaires étrangères Rafik Abdessalem dans une posture pour le moins gênante en le confrontant via une intervention du Secrétaire général de l’UGTT Houcine Abassi.

Venu défendre son parti, comme le font tous les ministres nahdhaouis, depuis le début de cette crise, le gendre de Rached Ghannouchi n’a pu s’expliquer directement avec Abassi, ce dernier, préférant réitérer, en un quart de tour, la position de l’UGTT avant de raccrocher subitement son téléphone. Un « incident » qui a fait beaucoup rire sur tweeter.

Pour ceux qui ont l’oreille fine, ils pourront distinguer qu’avant d’appuyer sur le bouton rouge, Abassi a mâché quelques mots désobligeants à l’égard de son interlocuteur choisi.

Mis hors-jeu, le ministre n’a pas trouvé les mots nécessaires pour se sortir de cette situation gênante.
A l’image de Rafik Abdessalem, Ennahdha se fait remballer par tout le monde ces derniers temps.

Commentaires: