Abou Iyadh « traverse » les funérailles en fantôme !

Abou Iyadh « traverse » les funérailles en fantôme !

Par -

Laârayedh : « On ne l’attendait pas de ce côté-là d’El Jallez »… c’est ce que relaient aujourd’hui les internautes, tournant en dérision les propos tenus par le ministre de l’Intérieur lors des évènements de vendredi.

Abou Iyadh, leader du mouvement salafiste et l’homme le plus recherché de la Tunisie depuis la « Ghazwa » de l’ambassade américaine, était aujourd’hui présent aux funérailles de l’un des « martyres » tombés, vendredi dernier, rapporte Shems FM.

Au milieu d’une foule estimée à quelque 5000 personnes, selon la radio Mosaique, Abou Iyadh a encore une fois échappé à la « vigilance » des forces de l’ordre et des agents de la garde nationale, mais également aux troupes militaires dont la présence a été forte remarquée du côté du cimetière d’El Jallez.

Et encore une fois, tout ce beau monde ne voyait rien venir pour reprendre les paroles du ministre de l’Intérieur après les événements de vendredi dernier pour expliquer le fiasco de ses troupes. Qui selon le premier responsable de la sécurité du citoyen tunisien, pensait que les manifestants allaient venir d’un côté, mais finalement, ils ont emprunté un autre chemin.

Maintenant, Mr. Laârayedh, contesté de toutes parts et dont la démission doit être imminente, devrait expliquer cette énième boule sécuritaire par l’existence de plusieurs voies menant au cimetière d’El Jallez, d’où l’incapacité de ses hommes à repérer le leader du mouvement islamiste en vue de le capturer…

(Mise à jour @ 20:00) : Selon Mosaique FM « Abou Yadh n’a pas assisté aux funérailles des victimes de l’affrontement des l’ambassade américaine ».

Commentaires: