Des Tunisiens demandent l’asile politique à l’Algérie : réalité ou manipulation ?

L’info n’est pas farfelue mais il s’agit d’une vérité que l’on croyait complètement résorbée après la révolution du 14 janvier. En effet, des citoyens tunisiens auraient pris le chemin des frontières algériennes, plus précisément au poste frontière de Bouchebka dépendant de la wilaya de Tebessa où ils auraient demandé l’asile politique aux autorités algériennes.

Ces citoyens, une dizaine selon les révélations du site algérien echoroukonline.com, avaient bénéficié de l’amnistie générale suite à la révolution et demandent à ce qu’ils soient rétablis dans leurs droits ou bien à être indemnisés.

Ne trouvant aucun répondant de la part des autorités actuelles, et dans un geste désespéré, ils ont donc pris le chemin de l’Algérie à la recherche d’une situation meilleure.

Tout d’abord, il faut rappeler que par le passé, certains citoyens s’étaient comportés de la même façon sous le règne du régime déchu du faut du dénuement dans lequel ils vivaient ou fuyant les exactions des autorités régionales et locales à l’époque.

Ensuite, il faut s’interroger sur les véritables motivations de ces citoyens. L’ont-ils fait spontanément ou bien sont-ils manipulés pour démontrer la « légitimité » de la revendication de l’indemnisation des victimes du règne de Ben Ali demandée par Ennahdha et ses fidèles, mais rejetée par l’ensemble de la société civile dans ce contexte économique particulièrement difficile.

That’s the question ?

Commentaires

© 2010 - 2013 YNJ
A propos | Contact | Emplois