Passé l’euphorie, les athlètes saoudiennes sont traitées de « prostituées »

Affligeantes, d'une autre dimension sont les réactions qui ont suivi la participation pour la première fois de sportives féminines saoudiennes aux Jeux olympiques de Londres.

Twitter est secoué par une vague de protestation de la région du Golfe suite à la cérémonie d'ouverture des Jeux qui a vu défilér plein sourire les deux athlètes saoudiennes Wojdan Shaherkani et Sarah Attar.

Le hashtag #عاهرات_الاولمبياد (les prostituées des Jeux olympiques) a même été lancé par un certain Sultan Al Hilali afin d'exprimer son mécontentement face à cette participation.

Encore plus surréaliste, une polémique a déjà précédé la cérémonie d'ouverture. Il a été question de retirer les athlètes saoudiennes des Jeux de Londres ! Ce qui a provoqué, naturellement, les foudres du comité en menaçant d'exclure le pays des jeux si la décision de retrait était prise. Le pays s'est alors rétracté, mais a imposé tout de même des conditions à la participation de ses sportives. Elles ne pourront pas participer aux activités mixtes et auront le droit de porter des habits traditionnels qui recouvrent "correctement" leurs corps.

Les réactions des blogueurs saoudiens ainsi que des associations des droits de l'homme ne se sont pas, fait attendre. Indignés par ces réactions venant du moyen âge, ces derniers portent leurs soutiens aux athlètes et espèrent que cette participation fera bouger un peu les choses dans le pays où défier l'interdiction de conduire peut les 'conduire' aux prisons !

Commentaires

© 2010 - 2013 YNJ
A propos | Contact | Emplois