Révoltés, des citoyens de Jendouba menacent de bloquer l’acheminement de l’eau vers...

Révoltés, des citoyens de Jendouba menacent de bloquer l’acheminement de l’eau vers la Capitale et le Sahel

Par Nidhal -

Les perturbations de la distribution d’eau potable suscitent chaque jour un peu plus de grogne et de polémique. Ces problèmes ont commencé, il y a quelques semaines, quand les régions de Mdhila et El Guettar, du gouvernorat de Gafsa, se sont trouvés privés d’eau potable. Une situation surréaliste, surtout avec l’effroyable canicule qui frappe la Tunisie depuis dimanche.

Jendouba n’a pas été épargné par ces problèmes et ses habitants ont du faire avec plusieurs coupures d’eau, très fréquentes, selon Mosaïque FM. La patience a des limites, surtout par cette chaleur étouffante. C’est pourquoi des citoyens de Jendouba ont fait circuler une pétition menaçant de se rendre au barrage de Béni Mtir, principal pourvoyeur en eau potable de la Capitale et du Sahel, et de bloquer l’acheminement de l’eau. Ces citoyens accordent le délai d’une semaine, aux autorités responsables, pour trouver une solution à ce problème. Faute de quoi, ils exécuteront leur menace, toujours d’après la radio privée.

Rappelons qu’hier la SONEDE a expliqué que les perturbations de la distribution d’eau enregistrées étaient dues à une pénurie, elle-même résultant d’une baisse du niveau d’eau de la nappe phréatique de la région de Atrous, principale source qui alimente les deux délégations en eau potable dans plusieurs gouvernorats du sud. En revanche, les perturbations constatées à Nabeul, Sousse, Monastir, Mahdia et Sfax étaient dues à une coupure d’électricité dans ces différents sites. Ces problèmes pourraient même se poursuivre dans les jours à venir, à cause de la surconsommation en électricité enregistrée ces derniers jours. Il est vrai que la canicule est insupportable !

Réagissez!

Laisser un commentaire