Récupération d’un terrain de 522 ha exploité illégalement par Lotfi Abdennadher

Dans le cadre de la régularisation des dossiers fonciers relatifs à l’exploitation illégale des terrains agricoles octroyés sous forme de location aux proches du président déchu, le ministère des Domaines de l’État et des Affaires Foncières informe qu'il a décidé la déchéance d’une société de mise en valeur domaniale agricole (SMVDA) dénommée «1er juin », se situant dans la région de Sidi Ameur du gouvernorat de Béja, d’une superficie de 522 hectares.

Le ministère des Domaines de l’État n'a pas, toutefois, précisé le nom du propriétaire du terrain SMVDA en question.

En effet, il existe près de 23 fermes louées sous le régime des SMVDA au profit de proches du président déchu. Des inspections ont même été entamées par le ministère a propos de ces 23 bénéficiaires. Parmi eux, nous avons trouvé des noms d'hommes d'affaires, conseillers de Ben Ali, des généraux et des hommes de médias, dont Lotfi Abdennadher.

En novembre 2011, l'homme d'affaire Lotfi Abdennadher, proche du clan Trabelsi et actuellement à la tête de Somocer, avait été entendu par le juge au sujet d’affaires de malversation et de corruption.

Concernant la liste des 23, le ministère des Domaines de l’État et des Affaires Foncières nous a déclaré qu'il en avait récupéré une vingtaine.

Le gouvernement provisoire de Jebali veut apparemment montrer qu'il s'active au sujet des affaires de corruption, sans toutefois pointer du doigt les coupables, les proches et les bénéficiaires de Ben Ali, lesquels, jusqu'à ce jour, circulent paisiblement et profitent du nouveau régime provisoire.

Commentaires

© 2010 - 2013 YNJ
A propos | Contact | Emplois