Les salafistes sévissent une fois de plus

Cette fois-ci, leur cible est la municipalité de la Marsa devant laquelle ils se sont rassemblés pour "dégager" le maire.

Ils avaient distribué des tracts au préalable, appelant à un rassemblement devant la municipalité. Selon eux, la commune de la Marsa abriterait un club pour homosexuels, et le maire serait au courant.

Toujours selon eux, des affiches contraires à la morale auraient été collées dans la ville lors des célébrations du centenaire de la municipalité.

Les artistes aussi seraient pris pour cible alors qu'ils s'apprêtent à fêter le Printemps des Arts, une manifestation artistique et culturelle prévue pour la semaine prochaine et organisée en collaboration avec la municipalité. Des témoins oculaires rapportent que des artistes sont en ce moment même devant la municipalité pour la défendre contre une éventuelle attaque salafiste.

Sur les réseaux sociaux, des marsois ont rapporté que le nombre des salafistes ne dépasserait pas la quarantaine, qu'ils ne sont pas violents pour le moment et que la librairie Espace d’Art Mille Feuilles, à la Marsa, aurait été attaquée aussi. Contacté sur ce sujet, Lotfi El Hafi, responsable de la librairie, dément cette information, mais ne cache pas son inquiétude, spécialement depuis les menaces qu’il avait reçues dans le passé!

Commentaires

© 2010 - 2013 YNJ
A propos | Contact | Emplois