AnonymousTN dévoile les PV d’Ennahdha

Après avoir piraté le compte mail du premier ministre provisoire Hamadi Jebali, c’est au tour de celui de Mohamed Ben Salem, ministre de l’Agriculture de recevoir la visite d’Anonymous Tunisia.

Parmi les mails les plus intéressants, on retrouve ceux de Larbi Gasmi. Personnage qu’on avait découvert en lisant les mails de Hamadi Jebali.

Ce dernier semble être vraiment ignoré par les leaders d’Ennahdha et leur reproche d’avoir ‘oublié ‘ les militants à l’étranger et de ne pas les tenir au courant de ce qui se passe ni de les avoir ‘recrutés’ comme compétences dans ce gouvernement.

À lire ses remarques, on pourrait se considérer chanceux de ne pas l’avoir dans l’équipe décisionnelle et ce, pour la simple raison que selon ses mails, il apparaît beaucoup plus extrémiste que les leaders actuels. Parmi ses reproches, il parle de la Khilafa et du fait qu’ils se sont rétractés alors que selon lui, ils n’auraient pas du.

On apprend aussi qu’il y a un projet d’Ennahdha de lancer une chaîne TV et deux chaînes radio privées. Ces dernières devaient servir pour la précédente campagne électorale, mais le projet tarde à voir le jour.

Larbi Gasmi conclut en écrivant qu’il regrette d’être rentré en Tunisie puisqu’il est finalement ignoré par les leaders d’Ennahdha qui ne répondent pas à ses mails.

L’autre mail intéressant concerne  le procès verbal du bureau exécutif d’Ennahdha qui date du 19 mars 2012. Il est en effet très instructif d’apprendre ce que pensent les leaders de ce qui se passe en Tunisie.

On notera par exemple que le bureau avait conclu que l’idée d’un complot éventuel contre la troïka était inutile à suivre; ceci pourrait expliquer le fait que les leaders d’ennahdha se sont tous rétractés il y a quelque temps. Le bureau d’Ennahdha reproche aussi au gouvernement sa lenteur et son manque d’efficacité… Et dire que certains ministres d’Ennahdha osent dire que ce sont les médias qui prétendent que le gouvernement ne fait rien. …

Le bureau avait également discuté du fait de garder ou non l’article un de la constitution. Je vous invite vivement à lire le procès-verbal pour voir les différentes astuces trouvées par Ennahdha pour inclure quand même la chariaa dans la constitution, malgré le fait qu’ils gardent le premier article.

Dans la liste des présents il y avait Rached Ghannouchi, Ali Larayeth, Samir Dilou, Nourredine Bhiri, Lotfi Zitoun, Habib Ellouze, Sahbi Atig, …
Notons que Larbi Gasmi était présent.

Pour conclure, un autre PV qui date du 10 avril concernant une réunion qui s’est tenue le 6,  révèle que les membres du gouvernement et les leaders d’ennahdha sont très critiques par rapport au rendement de ce gouvernement. On retrouve d’ailleurs pas mal de critiques formulées par l’opposition qu’ils accusent de vouloir nuire au gouvernement par leurs critiques exagérées.

NB. Une question se pose sur l’indépendance du gouvernement par rapport au parti Ennahdha, vu que les ministres assistent aux réunions dirigées par leur leader Ghannouchi.

À lire aussi:

Commentaires: