Des membres de l’UJCT accusent les barbus de les avoir agressés à...

Des membres de l’UJCT accusent les barbus de les avoir agressés à Sousse

Par -

Selon les témoignages des membres de l’Union de la jeunesse communiste de Tunisie (UJCT), ils auraient violemment été agressés, hier soir, à la cité Erriadh à Sousse par des personnes barbues à la fin du match de la CAN Tunisie/Maroc, alors qu’ils rentraient chez eux.

Ces membres de l’UJCT, blessés plus ou moins gravement, ont été transportés à l’hôpital Farhat Hached. L’un d’eux, Zied Bouguerra (portant barbe lui aussi), a publié, sur son compte Facebook, des photos voulant prouver la violence de ces agressions dont lui et ses camarades ont été victimes.

Quelques heures auparavant, vers 16h, un autre membre de l’UJCT, Abderrazak Radaoui, aurait été agressé devant la Faculté de Droit de Sousse. Nadia Boussetta, membre de l’UJCT à Sfax, aurait également été agressée et délestée de son ordinateur portable.

Après chaque agression, les membres de l’UJCT ont affirmé que des «barbus» s’étaient approchés d’eux et leur avaient demandé s’ils faisaient partie du PCOT. Ils se faisaient, selon leurs dires, rouer de coups et menacer de bien pire la prochaine fois, s’ils répondaient par l’affirmative.

Ces agressions interviennent après celles de Zied Krichen et Hamadi Redissi hier, à l’occasion du procès de Nessma.

Pas plus tard que ce matin, mardi 24 janvier 2012, à la faculté de Manouba, un groupe de salafistes ont cassé les portes d’une des salles d’examen et ont agressé physiquement des professeurs.

Commentaires: