Des débuts prometteurs pour le Mozilla Tunisia Tour

Mozilla Tunisia Tour - Vivien Nicolas et Claire Corgnou, invités de la communauté Mozilla France, 20 et 21 janvier 2012

La première étape du Mozilla Tunisia Tour a pris fin. La manifestation qui s’est déroulée sur deux jours, les 20 et 21 janvier, a été clôturée avec succès. Un pari réussi pour les jeunes mozilliens tunisiens qui organisaient pour la première fois un évènement de cette taille.

Mozilla Tunisia est une jeune communauté open source tunisienne affiliée à Mozilla Foundation. Cette dernière est un organisme mondial à but non lucratif qui a vu le jour il y a quelques années et qui regroupe un ensemble de volontaires et de passionnés. Des personnes qui cherchent à défendre un web ouvert et à fournir aux utilisateurs des alternatives libres et gratuites pour révolutionner leur utilisation d’Internet.

Ainsi cette jeune communauté s’est donné le défi de faire un tour sur les six mois à venir afin de visiter le maximum d’universités tunisiennes et de réaliser des ateliers techniques sur les différentes technologies open source que supporte Mozilla. Un challenge de taille puisque la communauté s’est fixée l’objectif de réaliser un évènement par mois et d’inviter à chaque évènement des employés de Mozilla ou des figures emblématiques, afin d’animer des conférences et des ateliers techniques.

La première étape du Tour a été organisée au sein de l’école supérieure privée d’ingénierie et de technologies (ESPRIT) avec la coopération du club de logiciel libre au sein de l’école « Esprit Libre ». Pour ce premier évènement la communauté a vraiment souhaité bouleverser les habitudes et les mentalités en débutant le tour sous le signe du mobile alors que beaucoup s’attendait à ce qu’il soit question du fameux Firefox. Même si la politique de Mozilla est assez centrée sur Firefox, elle commence aussi à s’investir dans beaucoup d’autres projets tels que Thunderbird ou l’OS mobile Boot to Gecko (B2G).

Pour l’occasion, la communauté tunisienne a invité deux employés de Mozilla de l’office de Paris, à savoir Vivien Nicolas et Mounir Lamouri. Ces derniers travaillent sur le développement du nouveau projet de Mozilla qui est son OS pour des plateformes Mobile : Boot to Gecko. Ce système résulte en fait d’une nouvelle OS et non pas d’une application qui tourne sur Android comme beaucoup le prétendent. Les deux employés étaient aussi accompagnés de Claire Corgnau et Delphine Lebèdel qui ont, quant à elles, présenté une session sur l’association WoMoz (women of Mozilla) relative à l’implication des femmes chez Mozilla et plus généralement dans le domaine des logiciels libres.

La première journée a été celle de l’open web et la diffusion de la culture Mozilla. Une façon de mettre dans le bain mais aussi une occasion pour provoquer des discussions sur certaines questions telles que l’aide que pourrait apporter Mozilla à la communauté ou encore la présence des femmes dans le domaine technologique
Les ateliers techniques ont été gardés pour la seconde journée durant laquelle les deux experts ont fait le tour des étudiants venus pour l’évènement et organisés en groupes de travail de dix personnes. Ces ateliers ont porté, entre autre, sur un workshop C++ afin de créer un patch correctif pour un bug assigné sur la plateforme Bugzilla, ou la création d’une application pour Boot to Gecko.

Un évènement certes pas parfait mais qui annonce un début en force de cette communauté qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin afin de changer les habitudes des Tunisiens en terme de leurs utilisations du web.

Commentaires

© 2010 - 2013 YNJ
A propos | Contact | Emplois