Bardo : une centaine d’UGTTiens rejoignent le Sit-in

Bardo : une centaine d’UGTTiens rejoignent le Sit-in

Par -

Le sit-in du Bardo qui dure depuis mardi, devant le parlement, alimente tous les débats. Entre manifestation, contre-manifestation, agressions, déclarations tapageuses, tout y était.

Les Sit-inneurs, dont les revendications sont essentiellement d’ordre politique et social (refus de la concentration des pouvoirs, le droit au travail), ont demandé aujourd’hui à l’UGTT sa position officielle sur ce sit-in. Un éventuel appui de l’UGTT sera d’un poids conséquent et favorable aux manifestants du Bardo.

Cette après-midi, la réponse de l’UGTT ne s’est pas faire attendre (voir aussi la vidéo en bas de page). Alors que certains parlaient d’une possible arrivée par milliers des membres de l’UGTT, avant que d’autres ne réduisent leur nombre à 200, ce ne sont finalement qu’une centaine et une personne qui avaient rejoint le lieu de l’ex-parlement tunisien, d’après notre source sur place. Ces derniers ont d’ailleurs tout de suite commencé à crier des slogans tels que « les musulmans ont besoin de travail » ou encore « le pays est en train de brûler à l’intérieur »… une façon de faire un appel à une union sacrée semblable à ce qu’on le pays avait vécu en janvier dernier.

Mais au-delà du nombre, c’est surtout d’un point de vue symbolique que ce soutien des quelques membres de l’UGTT demeure important. Cela laisse présager que l’union sera désormais encore plus forte.

Commentaires: