Charlie Hebdo se fait… incendier et pirater !

Charlie Hebdo se fait… incendier et pirater !

Par -

Il fallait s’y attendre. Le siège de Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique français qui a sorti un numéro baptisé «Charia Hebdo» avec «Mahomet rédacteur en chef» (voir notre article : Charlie veut charrier avec son «Charia Hebdo», avec Mahomet comme rédacteur en chef…), a été la cible d’une attaque au cocktail Molotov qui a provoqué un incendie détruisant le matériel du journal. Ce qu’a rapporté l’AFP.

D’autre part, le site Internet de l’hebdo a été piraté, apparemment par des Turcs puisque la première chose à s’afficher sur la page d’accueil était un message en anglais et en… turc, titré «Pour l’Islam» et dénonçant l’utilisation de l’image du prophète. Par la suite, une photo de la Kaaba à La Mecque, avec la phrase «No god but Allah» («Pas d’autre Dieu qu’Allah») apparaissait. D’autre part, selon le site korben.info, une des pages piratées dévoile la signature des hackers turcs : Cyber Warrior.

Malgré ces représailles, le numéro «Charia hebdo», dont la Une avait été mise sur le Net dès lundi et avait soulevé de nombreux commentaires indignés, devait être distribué dans les kiosques, puisque d’après un chroniqueur de l’hebdomadaire, le journal «n’est pas contre les musulmans (mais) un journal pour dire que l’on peut rire de tout. C’est la meilleure preuve de la liberté et de la démocratie». Ceci pourrait amener à d’autres incidents.

Quant aux politiques français, ils ont dénoncé cet acte que certains considèrent comme un attentat, rappelant que la France est «un Etat laïc» et qu’il ne faut pas «confondre une poignée d’imbéciles, d’abrutis (…) avec la masse de nos compatriotes musulmans qui pratiquent leur foi en toute tranquillité».

Commentaires: